Organisation, Classes, Nations : pour reconstruire une subjectivité communiste !

, par  Xuan

Le 22 décembre 2015 à 00:12, par Xuan En réponse à : Organisation, Classes, Nations : pour reconstruire une subjectivité communiste !

On parle d’actes terroristes de type fasciste, d’un parti fasciste, de discours fascistes ou racistes, soit.
J’entends bien que Badiou parle ici des comportements ou de la subjectivité et non des intérêts de classe.
Mais il y a quelque chose d’indécent chez un philosophe « marxiste » à définir le fascisme comme une subjectivité populaire, fut-elle générée et suscitée par le capitalisme

Le fascisme vécu par les communistes, et défini avec la plus grande clarté par Dimitrov est la « dictature terroriste ouverte des éléments les plus réactionnaires, les plus chauvins, les plus impérialistes du capital financier » . Et c’est cette définition qui devrait guider notre jugement.
Sans laisser le moindre doute sur les objectifs du FN, nous n’avons aucune illusion sur la volonté "démocratique" du PS et de fait c’est lui qui établit l’état d’exception.

Si nous devons tenir compte des sentiments populaires, notre boussole ce sont les intérêts matériels des plus larges masses, y compris la petite bourgeoisie et d’autres catégories intermédiaires, mais avant tout ceux de la classe ouvrière et des plus exploités quelle que soit leur nationalité d’origine.
PAM a entièrement raison d’objecter au discours de Badiou « cela laisse peu de places à une analyse précise des formations de classe réelles. » et de souligner « l’urgence absolue de refonder un discours pour l’unité du peuple, en tant que rassemblement de classes sociales, définies par leur position dans le rapport social et l’extraction de la plus-value »

Notre but final n’est pas de réclamer à la classe dominante plus ou moins d’état, plus ou moins de police, ou plus ou moins de délabrement des services publics, mais de briser cet état pour le remplacer par l’état socialiste de dictature du prolétariat puis par le communisme, la société sans classe. C’est vers cet objectif que doivent tendre nos revendications immédiates, aussi modestes et terre-à-terre soient-elles.

Badiou nous dit que l’idée du communisme est malade. Rappelons quand même que l’idée de la république bourgeoise a été deux fois malade dans notre pays avant de s’imposer définitivement après la Commune de Paris.
Souvenons-nous que la chute de l’URSS n’est pas la chute de Lénine ou de Staline, mais de ceux qui ont restauré le capitalisme. En quelque sorte la bourgeoisie a criminalisé le socialisme victorieux au nom de l’échec du révisionnisme.
Si des leçons doivent être tirées de la défaite temporaire de la première expérience du socialisme, ce n’est pas qu’il faut renoncer à la dictature du prolétariat mais qu’au contraire elle ne doit pas se relâcher, tant que l’impérialisme et la réaction intérieure peuvent restaurer la dictature capitaliste.

Sites favoris Tous les sites

7 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

  • Formons nos cellules !

    La discussion de congrès sur l’organisation du parti communiste doit bien sur traduire les débats sur sa stratégie, (...)

  • La Chine et un marxiste à Paris

    Notre camarade Jean-Claude Delaunay, économiste marxiste qui vit actuellement en Chine, va publier prochainement un (...)

  • Hommage à Jean Salem

    Le Cercle Universitaire d’Études Marxistes à tous ses amis,
    C’est avec une profonde tristesse que nous avons appris (...)

  • CUEM : Calendrier 2017-2018

    Cercle universitaire d’études marxistes
    « Les philosophes n’ont fait qu’interpréter diversement le monde, il s’agit (...)

  • Voix sans Voile

    Cher-e-s camarades,
    Je vous annonce la sortie prochaine de mon livre, intitulé "Voix sans Voile", préfacé par PIERRE (...)

  • Viols à Solférino ?

    A quand les bordels dans les couloirs de Solferino pour « les migrants » ?
    C’est une insulte d’abord pour ces (...)

  • Glucksman et Schmidt...

    André Glucksmann et Helmut Schmidt sont tous deux morts ce 10 Novembre...Aucun rapport, mais ça en fait deux de moins (...)

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).