38ème congrès

Quelques réflexions après lecture des documents... Est-il besoin d’écrire des pages et des pages...

, par  Christian Staphe , popularité : 5%

Quelques réflexions après lecture des documents préparatoires au congrès.

On a coutume de dire depuis que Nicolas Boileau (fin du XVII ème siècle) a mêlé son grain de sel au bon usage des mots : « ce qui se conçoit bien s’énonce clairement. » Ou encore

« Fuyez de ces auteurs l’abondance stérile
Et ne vous chargez point d’un détail inutile
Tout ce que l’on dit de trop est fade et rebutant
L’esprit rassasié le rejette à l’instant
… »

Alors que nous vivons une crise à la fois écologique et anthropomorphique (quel communiste jetterait cette constatation morbide aux orties ?) qui pourrait envoyer ad patres l’Humanité pas plus tard qu’un jour prochain, que le capitalisme (sus au libéralisme réducteur !) financiarisé en est la cause et qu’il faut donc si on veut s’en sortir le dépasser par la mise en commun des biens nécessaires pour que la vie demeure et se développe. Des biens communs ? Le Communisme camarades, il n’est pas d’autre chemin. Le mot sans doute prendra une autre appellation ailleurs que chez nous mais gardera le même sens.

Est-il bien nécessaire pour annoncer la nouvelle d’en écrire des pages et des pages ?
Toutes celles et ceux, individus ou organisations, qui pensent biens communs doivent apporter leur pierre à la réflexion de façon a ce que collectivement une nouvelle Prise de la Bastille voie le jour ou qu’une nouvelle vraie marée humaine (condition sine qua non) s’en vienne nettoyer les salissures accumulées.

Et c’est là où le PCF doit se manifester pour être entendu.

Or, nous avons des militants sans doute plus que n’importe quel parti (même dans les Vosges) mais à force d’entendre que « le PCF est mort », à force de ne plus l’entendre dans les médias même quand il agit, nous ne percevons plus nos forces, nos élus, nos militants syndicaux, nos responsables associatifs. Nous sommes psychologiquement en léthargie sauf là où nous avons des forces encore suffisantes mais en bisbille – et quelquefois violemment - quant à la solution pour que le PCF ait à nouveau pignon sur vie.

C’est dire que le prochain congrès doit se préparer dans l’action (les Hauts de France en exemple) au grand jour, en prenant dans chaque coin du pays ses problèmes et les propositions qui nous en ferons découler.

Y a-t-il un autre moyen pour montrer notre utilité, pour dépasser les faux clivages, pour assurer qu’on a raison, que les autres ont tort (et réciproquement) ou encore que Mélenchon n’est pas ce qu’il prétend être (l’élection présidentielle est tellement piégeuse !) et qu’on n’aurait pas dû… Mais on a dû et même voté pour ! Et cela nous donne, il me semble, plus qu’à d’autres un sérieux droit de visite. A exprimer à haute, forte et intelligente voix ! Est-il besoin d’écrire des pages et des pages pour dire cela ?

Christian Staphe, un vieux militant vosgien qui essaie (depuis chez lui) d’apporter sa vision (oh ! le vilain mot !) des choses.

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).