Réunion du réseau

Préparation du 38ème congrès dans l’Hérault.

, par  Paul Barbazange , popularité : 1%

Dans un esprit légèrement différent du compte rendu écrit par Jacques Cros, ci dessous un complément rédigé par Paul Barbazange insistant sur la réflexion sur les possibilités d’action actuelles dans la préparation du congrès et les dispositions à prendre dans les prochains mois.

Préparation du 38ème congrès dans l’Hérault.
Le réseau "Faire vivre et renforcer le PCF" après avoir tenu une réunion publique à Béziers fin novembre a répondu à la demande de militants en tenant une seconde réunion de préparation du congrès ce samedi 17 mars à Montagnac en Centre Hérault. 23 militants dont 9 femmes ont répondu à l’invitation, plus de 10 avaient pris soin de se faire excuser cette réunion entrant en concurrence avec la "Semaine de la Pensée Marxiste" à Montpellier et une réunion sur la sécurité sociale animée par Jean Pierre Meyer à Béziers. Au final dix des 19 sections du département étaient représentées par au moins un militant.
Les échanges ont été marqués par un profond accord sur la nécessité d’obtenir un bilan rigoureux, ouvert, sans tabou, dès la base commune que doit rédiger la direction pour le mois de juin. Ce qui implique un tout autre type de texte que ce qui a été proposé lors des précédents congrès.
La situation après le dernier cycle électoral, l’élection de Macron, l’état de profond délabrement du PS n’échappe à personne, notre parti lui même tendant vers un effacement mortifère aussi bien idéologique qu’électoral.
De nombreuses interventions ont pointé les insuffisances du mouvement social face au rouleau compresseur macronien. L’annonce de manifestations convergentes fin mars redonnant quelques perspectives. La question de la baisse des retraites est venue fortement, comme celle des Ehpad et des hôpitaux.
Personne par ailleurs ne se fait d’illusions sur les obstacles que nous allons rencontrer de la part de la majorité nationale autour de P. Laurent peu soucieuse d’aller au bilan très majoritairement exigé. L’importance du texte signé par Nicolas Cossange n’a échappé à personne, tout comme ses limites.
Paul Barbazange a fait le compte rendu du dernier CN à ce sujet. La direction n’a pu faire avaliser sa commission de rédaction, les débats montrant qu’il ne s’agit pas d’une question de composition individuelle mais bien des orientations affichées pour le prochain congrès.

Le débat a donc porté sur ce que nous pouvons faire dans cette période :
- Multiplier autant que possible les interventions sur le site du congrès : des camarades ont fait état de leurs contributions, d’autres vont s’y mettre ; exiger un texte sans tabou, ouvert, permettant de clairement exposer les divergences, ainsi que l’expression individuelle par un vote sur chacune des questions qui font orientation.
- Obtenir autant que possible des réunions de section, de cellule, pour mener le débat à vif (Attention dans bien des cas les échanges sur internet servent de défouloir pour éviter les vrais débats politiques). Faire remonter analyses et propositions.
- Organiser partout où nous le pouvons des débats "contradictoires" permettant à chaque militant de bien repérer les différences d’appréciations entre les uns et les autres.
- Aider tous nos camarades à réfléchir sur ce que devra être la campagne des européennes ; pour le moment entre les pressions eurocompatibles, l’incapacité à proposer une analyse de l’échec de Syriza, des propositions d’alliances avec les verts ou la FI nous avons de quoi être inquiets.
- Le réseau publiera au niveau national un texte d’analyse de la situation pour aider chaque camarade et se tient près, si la "Base commune" comme lors des précédents congrès ne joue pas son rôle de rassemblement à soumettre aux débats un texte alternatif (en juillet comme le veulent les statuts).

Compte rendu rédigé par Paul Barbazange.

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).