Elections Européennes 2019

Le communisme est une idée neuve en Europe ! Pour un appel de tous les partis communistes d’Europe

, par  pam , popularité : 1%

Le prochain congrès extraordinaire des communistes Français traitera bien sûr des questions de l’internationalisme, des luttes contre les impérialismes et la guerre, de la solidarité des travailleurs contre la mondialisation capitaliste, du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes et de leur souveraineté, de la solidarité avec les migrants d’abord contre les causes de l’immigration et les réseaux mafieux qui les exploitent, pour la défense de leur droit à la dignité, pour une politique d’accueil qui s’inscrive dans des rapports de coopération réelle avec les pays d’émigration.

Dans ce contexte, la préparation des prochaines élections européennes est un exercice pratique qui concrétise et illustre la diversité des points de vues et les enjeux des questions internationales.

La reconstruction d’un grand parti communiste en France est intimement lié à la reconstruction d’un point de vue communiste sur le monde, et donc de la reconstruction du mouvement communiste international. Les contacts, les rencontres au niveau des organisations comme au niveau militant se multiplient, comme l’ont montré les centaines de communistes de tous les pays d’Europe, les milliers venus de toute la planète, pour le 100eme anniversaire de la révolution d’octobre.

En Europe, les communistes sont divisés. Ceux qui sont le plus impliqués dans le PGE comme le PCF défendent le projet d’une Europe sociale qui serait la réponse à l’Europe capitaliste actuelle. D’autres défendent la sortie "à gauche" de l’Union Européenne considérée comme une structure de la mondialisation capitaliste. D’autres comme le KKE, insistent sur le pouvoir populaire et les luttes de classes en Europe, défendant la construction du socialisme en Grèce comme réponse à la dictature Européenne.

Mais tous peuvent se retrouver dans les luttes sociales contre les multinationales européennes, qu’elles soient anglaises, françaises, allemandes, ou d’autres... en organisant la solidarité internationale des travailleurs, et tous ont besoin de reconstruire la légitimité d’une perspective politique de changement de société.

Les élections européennes seront organisées par les forces politiques dominantes de gauche et de droite autour des faux clivages masquant les responsabilités des dirigeants. En France, Macron se présentera comme le représentant de la modernité contre les archaïsmes, de la démocratie contre l’autoritarisme. Les ennemis sont tout désignés, les droites faussement souverainistes, les extrêmes-droites. Leur objectif est d’empêcher tout débat public sur ce que pourrait être une autre société se libérant de la domination des oligarchies économiques.

Nous pensons que les communistes de toute l’Europe, malgré leurs divisions, peuvent lancer un appel commun à tous les peuples, pour affirmer que la modernité est dans le dépassement du capitalisme, que le communisme est une idée neuve en Europe.

Il permettrait d’ouvrir les débats utiles sur ce que peut être une autre société, une forme de socialisme adaptée à chaque pays, sur les conditions nécessaires du respect de la souveraineté politique des peuples.

Cet appel pourrait favoriser des listes nationales largement ouvertes à des militants originaires des divers pays européen, et des pays des partenariats européens (méditerranée, Europe de l’Est...)

Sans masquer les divergences existantes, il pourrait aider tous les peuples d’Europe à prendre conscience de la possibilité de l’internationalisme en dehors de la fausse opposition entre la soumission aux diktats de l’Union Européenne et la violence des nationalismes d’extrêmes-droite.

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).