38ème congrès PCF

Pour un congrès constructif Contribution de Laurent Brun, syndicaliste cheminot

, par  Laurent Brun , popularité : 2%

Une première étape historique de débat franc, sur le fond des textes, et de décision réfléchie a été franchie par les communistes. Ils ne sont pas tous d’accord, même lorsqu’ils ont voté pour le même texte, c’est en cela que nous voyons que nous ne fonctionnons pas en tendances ou en camps, mais bien sur le contenu. Mais quelques lignes très claires se sont dégagées dans nos analyses et nos exigences pour notre Parti. Et ces lignes ont fédérées, elles ont créées un espoir, une envie. Il faut aller au bout de ce travail de reconstruction !

Les égos, les attelages de circonstance, les tentatives de rejouer le match, les fausses naïveté tendant à faire croire que le message des adhérents n’est pas assez clair et donc qu’il peut être réinterprété, tout cela doit être écarté avec vigueur car c’est ce qui pourrait conduire à la fracturation et à la disparition du Parti.

Après le vote sans ambiguïté pour que le "Manifeste du PCF du 21è siècle" soit la base commune de discussion au congrès, nous pouvons construire une nouvelle unité des communistes derrière des orientations claires, partagées, comme proposait de le faire ce texte.

Les adhérents seront souverains pour en débattre et en modifier la lettre s’ils le désirent, c’est le principe d’une base de discussion. Mais ils ont désigné ce texte pour les questions qu’il pose et que nous voulons tous et toutes pouvoir débattre afin de trouver des solutions aux difficultés que vit depuis plusieurs années le PCF.

La suite logique consiste donc à ce que les commissions, les sections, les fédérations, organisent les débats de congrès autour des 6 thèmes du Manifeste, qui est désormais la base commune de tous les communistes.

Pour ma part, je ne doute pas que cela sera fait. Toute autre attitude serait inacceptable. Je me projette donc dans la phase suivante : j’attends bien évidemment une évolution des orientations politiques à partir du bilan qui sera tiré de nos échecs des dernières périodes, mais je veux également que mon Parti regarde à nouveau en avant. Cela suppose que les orientations soient appuyées par des mesures concrètes pour illustrer ce changement et amorcer le travail de reconquête.

A chaud, avant même ma conférence de section, j’identifie quelques mesures pratiques immédiates pour renforcer nos futures nouvelles orientations :

- La création d’une véritable école pour apporter une formation de base aux principaux militants (économie, histoire, philosophie... en lien avec le retour du marxisme comme base d’analyse de la société ; principes d’organisation et de financement pour structurer notre activité) que je relie au Thème 6 du "Manifeste" ;
- ou encore la relance d’un pôle international dont la tâche sera de recréer des liens avec les organisations se réclamant du marxisme dans le monde (notamment les partis communistes), d’envisager des coopérations et des actions communes, d’avoir une grille de lecture des évènements mondiaux plus indépendante des média, comme nous avons pu l’avoir sur le mouvement du Rif au Maroc par exemple, et d’y lier une activité de nos structures de proximité, ce que je relie au thème 4 du "Manifeste".

Ce ne sont que 2 exemples parmi d’autres axes de relance qui doivent émerger du congrès.

La définition d’une grande campagne, par exemple autour de la plus-value, qui permette de faire le lien entre les luttes syndicales, de les alimenter et de leur donner de la perspective, me parait également nécessaire.

Après avoir choisi une base de débat offensive qui va permettre des débats riches, nous devons décider que l’ordre du jour est un renouveau du PCF dans ses idées, dans ses pratiques et dans l’ambition de ses actions.

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).