38ème congrès du PCF

Pierre Laurent l’avait déjà avoué : il veut construire une force unitaire à gauche !

, par  Pascal Brula , popularité : 2%

Le texte des "refondateurs" (que Marchais appelait à juste titre les liquidateurs), induement appelé celui du "printemps", est clair. Il préconise ouvertement de se dissoudre dans une "chose" informe dénommée FI et amènera directement le PCF à l’hiver de sa tombe. Je crois que de très nombreux adhérents l’ont compris.

Le texte des "25%" (comme le pourcentage de membres du CN qui l’ont voté), celui pour lequel Pierre Laurent se damnerait, refuse très clairement tout bilan, comme si tout ce qui est arrivé au PCF venait d’on ne sait où, un peu comme les gaulois qui pensaient que c’était le ciel qui leur était tombé sur la tête... Ce texte propose de continuer dans cette route informe, sans but, comme le préconise la "mutation" qui a rejeté le socialisme, ce qui n’est qu’un remake de ce que disait le social-démocrate allemand Eduard Bernstein pour justifier l’Union sacrée qui allait déboucher sur la boucherie de 14-18 « Le but final n’est rien, le mouvement est tout ». Et même si on peut trouver ici ou là dans le texte de la direction, quelques éléments qui pourraient faire penser qu’on est encore dans un parti communiste, on a l’impression, comme a pu le faire Pierre Laurent par le passé (cf. candidature aux présidentielles), que l’acte final du congrès ne l’engagera pas, dans une démocratie du "cause toujours", et qu’il continuera inexorablement sa petite popote électoraliste avec la social-démocratie.

Or une camarade m’apprend aujourd’hui que Pierre Laurent s’est rendu début septembre dans le département de Haute-Garonne et que ce qu’il a déclaré à la presse n’est pas anodin. Comme par hasard, la fédération de Haute-Garonne est majoritairement mobilisée pour le texte du "Manifeste" (le secrétaire fédéral et tous les secrétaires de section l’ont signé). Mais le plus important, venant confirmer les propos tenus ces jours par Francis Wurtz dans l’Humanité, ce sont les affirmations du secrétaire général lors d’une interview au journal La Dépêche : « La gauche est en reconstruction, personne n’est sorti indemne de l’offensive Macron. Aujourd’hui nous voulons construire une force unitaire, dont les frontières seront déterminées par les contenus, sans sectarisme, sans étiquette à priori. ». Et le titre de l’article est le suivant :
« Pierre Laurent (PCF) à Toulouse : "Nous voulons construire une force unitaire à gauche" » !

Le titre n’a pas été démenti... Et franchement, c’était passé inaperçu (l’article date du 6 septembre), mais cela vaut son pesant de cacahuètes : Pierre Laurent avoue (pour ceux qui n’y croyaient toujours pas) que lui et sa petite équipe sont aussi des liquidateurs, certes moins violent, tout en douceur, comme ils ont su le faire depuis des années, en plombant le PCF de l’intérieur par leur passivité.

Pour finir, j’aurais pu dire deux mots du texte 4, celui de Paris XVème, mais quand "les blés sont sous la grêle, fou qui fait le délicat". Laissons ses initiateurs à leur "solo funèbre", même si cette année, Pierre Laurent se gardera de les féliciter de leur présence pour ne pas trop leur nuire, car la tambouille électorale, c’est son rayon.

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).