Pour un réseau social communiste

, par  Yohooo

Le 7 mai 2016 à 00:41, par Yohooo En réponse à : Pour un réseau social communiste

—> Fin du message précédent

Pour aller plus loin, la création de ce type de logiciels alternatifs (libres, éthiques, généreux, sous licence copyleft plutôt que copyright) . Ne fonctionne QUE s’il est développé au niveau planétaire. Les quelques exemples qui fonctionnent assez pour devenir populaires (Firefox, LibreOffice, Wordpress, Wikipedia) ont été construits au sein même de l’empire par une communauté mondiale. Ce qui pose la question (en contradiction, je le crains, avec les valeurs défendu sur ce site ) :

1./ D’un altermondialisme "pratique" : pour se donner les moyens de rivaliser avec les géants capitalistes, nous avons besoin de nous organiser de manière coordonnée et décentralisée au niveau planétaire. On pourra me rétorquer qu’une organisation locale ou nationale suffirait à répondre aux besoins nécessaires à l’élaboration des fonctionnalités les plus fondamentales. Mais ce n’est pas celles-ci qui attirent mon père ou ma femme sur Facebook, c’est tous les petits gadgets qui vont avec. Un développement d’un produit alternatif local ne se donnerait pas les moyens d’être "meilleur" (en plus d’être éthique et alternatif), assez qualitatif pour attirer le seuil d’internautes nécessaires à un succès de celui-ci à long terme. Hors la caractéristique d’un réseau social est de ne pouvoir fonctionné qu’à la condition où il est utilisé par un seuil critique d’utilisateurs (il devient alors "THE place to be").

2./ De ne pas avoir peur de levé de fonds pour financer ce type de projet. De la même manière que l’on se donne les moyens de payer les salaires des camarades qui bossent à l’Huma, développer, créer des logiciels, c’est un métier. Qui plus est un métier pointu qui évolue très rapidement. Ce qui demande une réactivité importante qui ne peut-être compensé (dans ce domaine) par une pratique, même intense, de l’éducation populaire.

3./ De s’ouvrir à d’autres ! A quoi bon créer un réseau communiste, puisque les deux expériences citées ci-dessus (entre autres) sont communistes dans leur pratiques. Et cela, même s’ils elles n’affichent pas la faucille et le marteau sur leur page d’accueil (quoique...). Le réseau communiste que vous appelez de vos vœux existe déjà. Il faut juste y participer pour s’en apercevoir !

Brèves Toutes les brèves

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).