Communisme : Qui a peur ? De qui et de quoi ? Par Daniel Sario membre du BF de l’Hérault Balaruc les bains.

, par  Daniel Sario , popularité : 1%

Depuis plusieurs jours, l’Humanité produit des lettres de lecteurs et des tribunes avançant l’idée que Jean-Luc Mélenchon serait le meilleur candidat pour représenter le Front de gauche aux prochaines élections présidentielles. Les adeptes de ce scénario qui prédisent en même temps, que cela permettrait l’élection d’un plus grand nombre de députés communistes et du Parti de gauche, s’engagent dans un pari risqué. "Pari" est d’ailleurs le terme utilisé par Pierre Laurent pour défendre sa stratégie du Front de gauche, comme "pari" était aussi l’expression choisie par Marie-George Buffet pour justifier jusqu’à l’absurde la stratégie des Comités unitaires antilibéraux (CUAL).

Toutes ces petites combines conduisent le mouvement révolutionnaire à l’échec et le PCF, son outil le plus productif depuis le début du XXè siècle, à la dissolution ou à la dislocation. Les travaux en marge du dernier Conseil national ont fait la démonstration que le PCF et ses militants étaient en capacité de "produire" de la matière pour l’élaboration d’un projet politique, mais Pierre Laurent et la direction nationale du parti n’en ont cure. Pour eux, seul compte le "projet partagé". Devinez comment et avec qui ? Depuis le congrès de 2008, cette stratégie du Front de gauche sent le moisi des petits arrangements au sommet. Il s’agit d’une construction artificielle d’où le terme même de rassemblement est dévoyé au profit d’une addition d’alliances. Qui plus est, d’alliances minoritaires à la gauche du Parti socialiste.

Les tenants de cette ligne renvoient les communistes qui sont favorables à la "souveraineté du PCF" et au "rassemblement du peuple de France sur un projet progressiste" à des explications aussi simplistes que méprisantes : peur, sectarisme, immobilisme. Un tel discours grégaire est aussi insupportable qu’inapte à résoudre la problématique politique de fond : quelle société après le capitalisme, sinon une société du partage, de l’égalité, de la liberté, c’est-à-dire une société communiste. Mais qui a peur de cette idée et du mot communiste ? Qui n’assume plus cette identité ? Peut-on mener le combat sereinement lorsqu’on est à ce point perméable à la stigmatisation anticommuniste ? Oui, plus que jamais, il faut aujourd’hui un projet communiste ambitieux, des militants souverains et décomplexés, des candidats communistes à toutes les élections et à tous les échelons.

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).