Du 2 au 5 mai, je, tu, nous votons... parce que cela va mieux en le disant !

, par  Marie-Christine Burricand , popularité : 2%

Du 2 au 5 mai, les communistes choisissent le texte qui deviendra la base commune de discussion pour le congrès !

Ce vote sera déterminant pour le contenu du débat du congrès !

Le refus des débats, leur remise à plus tard, les auto-censures n’ont jamais favorisé l’unité du PCF. Au contraire, ils créent des conflits et des divisions qui découragent les communistes et les mettent sur la touche !

La primaire ne disparaîtra pas du paysage politique de la direction sans que les communistes l’exigent fortement. Et le débat de notre positionnement sur l’Union européenne ne s’ouvrira que si les communistes forcent la porte d’un tabou politique jusque là intouchable. Enfin, notre engagement dans les luttes et pour reconstruire nos lien avec la classe ouvrière doit aussi être poussé pour que le travail s’engage au congrès.
Cela fait trop longtemps que le débat stratégique est repoussé par la direction et nous en voyons le résultat : un affaiblissement continu du PCF jusqu’à menacer son existence.

Nous constatons dans plusieurs réunions nationales ou départementales, que des dirigeants font tout pour minimiser le vote des textes, donner le sentiment que les choses sont jouées d’avance ou que tout cela ne compte pour rien.

Et ce d’autant que la direction est divisée sur la tactique présidentielle entre d’un coté la primaire et la soumission au parti socialiste avec le texte de "La France en commun", et de l’autre la fuite en avant dans un Front de gauche devenu force politique s’imposant contre l’autonomie du PCF avec le texte "Ambition communiste". Mais ces textes conduisent tous deux à l’effacement du PCF comme grande force politique populaire !

Plus que jamais, il y a deux textes pour défaire et un pour construire !

Notre texte "Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF" affiche la couleur : refuser la primaire, continuer le PCF, porter une transformation révolutionnaire, reconstruire l’organisation communiste dans la classe ouvrière et les milieux populaires.

Un bon résultat du texte 3 pèsera dans tous les cas pour ouvrir les débats nécessaires dans la fraternité, continuer le PCF, le faire vivre et le renforcer !

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).