Le PCF ouvre la porte aux primaires à Gauche : Un faux-fuyant inacceptable !

, par  Herve Poly , popularité : 2%

Pierre Laurent et Olivier Dartigolles se dise prêt à ouvrir la porte à la primaire à gauche ; jusqu’où allons nous aller dans ce jeu institutionnel d’une gauche qui a rompu avec le pays véritable ?

Nous publions la déclaration d’Hervé Poly sur son site personnel et appelons les communistes à ne pas se laisser entraîner dans cette dérive sans issue.
Il y a d’autres urgences pour le PCF.
___

JPEG - 349.6 ko

Le PCF ouvre la porte aux primaires à Gauche : Un faux-fuyant inacceptable !

Publié par hervepolypcf62.over-blog.com

J’ai fait parvenir ce point de vue par courrier à l’Humanité, en espérant une publication prochaine au nécessaire débat qui s’ouvre dans le parti.

À lire l’Humanité, j’apprends que notre direction (avant même le comité national de samedi prochain et en pleine préparation du congrès) prend la lourde décision de proposer une participation à des primaires à gauche.

Les bras m’en tombent de cette fuite en avant et ce choix de participer à ce petit jeu électoral. Comme beaucoup de militants, cette perspective funeste est impensable à mes yeux.

Je le dis clairement, je combattrai résolument cette perspective suicidaire.

L’heure n’est pas aux faux-fuyants et à tomber dans le piège grossier de cette Vème République monarchique, mais au bilan des récents et très mauvais résultats électoraux de notre parti.

L’heure doit être au sursaut et à une véritable autocritique dans un contexte de crise profonde du capitalisme mondialisé et d’un chômage de masse mortifère pour notre pays et qui profite actuellement sur fond de misère à l’extrême droite.

L’heure est à offrir une réponse aux urgences sociales par des propositions fortes d’actions et de mobilisation contre les ravages du chômage, des bas salaires et de la pauvreté qui grandit…

La politique de droite du gouvernement Valls doit être résolument combattue en ouvrant une perspective de rupture aux politiques européennes et nationales menées ces trente dernières années.

Plus que jamais, la question d’une revitalisation de nos fondamentaux est nécessaire pour les combats de classe futurs.

Notre parti ne peut fuir plus longtemps sa responsabilité de mettre en débat toutes ces questions qui doivent être au cœur de notre prochain congrès plutôt que de proposer une tambouille électorale indigeste et inutile.

Il est temps de discuter d’un projet de société qui pose ouvertement la perspective d’en finir avec un capitalisme à bout de souffle qui porte en germe la solution fasciste pour résoudre sa crise structurelle.

Voilà à mes yeux où se trouve l’urgence pour notre parti !

Hervé Poly, sur son blog

Secrétaire de la fédération communiste du Pas-de-Calais

Voir en ligne : Sur le site de la section d’Arras

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).