Faire du PCF le parti de la souveraineté populaire

, par  caupo

Le 15 mars 2016 à 08:41, par caupo En réponse à : Faire du PCF le parti de la souveraineté populaire

"La souveraineté populaire"...Avant les communistes parlaient de "la Dictature du Prolétariat" mais des esprits "clairvoyants" soucieux de s’approcher des préjugés des secteurs le plus arriérés parmi les travailleurs ont mis le concept (et le contenu) à la poubelle.
Et le déclin du PCF a pu commencer ou prendre un tournant accentué.
Hélas, comme l’ont toujours dit les guides du prolétariat (Marx, Lénine) çq suffit d’une toute ’petite’ déviation des principes justes (et même du langage juste pour que on glisse sur une pente bien savonnée par la réaction.
Y a t-il différence entre ces deux concepts ?. Oui, la même qui existe entre les principes de la Révolution Française et les principes du Communisme.
L’un trouve ses sources dans la pensée radicale franc-maçonne et permet à tous les philistins et à tous les opportunistes de pénétrer le parti de la classe ouvrière pour continuer leur travail de démolition, de relativisation de tous les concepts, pour liquider toute organisation de combat, pour ramener en somme un parti communiste aux positions grotesques, aujourd’hui ouvertement proimpérialistes de la social-démocratie.
L’autre concept, la Dictature du Prolétariat, concept clair et précis, qui n’implique nullement l’absence de la plus grande démocratie mais qui n’accepte pas la subversion bourgeoise (et qui a été déformé à souhait par la bourgeoisie et les bourgeois infiltrés dans les partis communistes) ne laisse aucune chance aux tergiversations et tranche définitivement entre ceux qui veulent faire parti de l’avant-garde de la classe ouvrière et des personnes (admettons de bonne volonté) qui n’en ont pas leur place là dedans.
Faut-il "pinailler" sur des mots ?
C’est la condition nécessaire pour le renouveau idéologique, politique et organisationnel de tous les partis communistes qui ont sombré dans le révisionnisme, la subordination envers la social-démocratie et les plans chaque fois plus présents d’une pure et simple liquidation du parti.

Pour la valeur tactique d’un concept aussi peu clair et mal défini (sauf si on considère que la Souveraineté Populaire peut remplacer les concepts scientifiques du marxisme) cela peut se discuter mais quand on se sera mis d’accord et accepté de parler clair avec les concepts propres des communistes.

Brèves Toutes les brèves

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).