Un congrès bâclé et restreint

, par  communistes , popularité : 2%

Décidément la direction du PCF a peur des communistes.

Après avoir décidé un congrès hors statut, elle s’en prend maintenant à la représentativité des communistes en réduisant le nombre de délégués.

Tu trouveras ci-dessous un extrait de la lettre de François Auguste aux membres du Conseil National :

"...Dans le cadre de la préparation du congrès, le conseil national doit décider de la représentation des fédérations.
Le congrès de juin étant un congrès d’étape, nous pourrions décider d’une configuration plus restreinte que pour un congrès ordinaire, correspondant à la proposition suivante :

3 délégués par fédération + 1 délégué par tranche de 400 adhérents (630 délégués)

Je t’invite à te prononcer par un vote sur cette proposition en renvoyant un mail à gechinard@pcf.fr avant vendredi soir. Tu seras également contacté par téléphone..."

Bien sur, plusieurs membres du CN ont protesté. Tu trouveras par exemple ci-dessous la lettre de Floriane Benoît à François Auguste.

"Cher Camarade,
Je suis quelque peu surprise que, moins d’une semaine après une réunion plénière du Conseil national, on nous soumette individuellement, par mail et sans aucune justification, la proposition de réduire le nombre de délégués au congrès dit d’étape.

Alors qu’il s’agit par excellence du type de décision qui nécessite une discussion collective suivie d’un vote au sein du Conseil National, qui selon les statuts, " représentatif de tous les communistes, est l’organe souverain du Parti entre deux congrès". Pourquoi ne pas avoir abordé cette question qui n’a rien de subsidiaire lors de la réunion du 16 avril ?

Et surtout, par delà le problème du fonctionnement démocratique des instances du Parti, pourquoi vouloir réduire le nombre de délégués à ce congrès ? Les sujets qui y seront abordés - point sur notre stratégie de "Front de gauche", transformation du Parti et élection du (de la) secrétaire national(e) - ne sont pas moins importants que tous ceux débattus lors des précédents congrès.

Pourquoi donc vouloir réduire cette fois-ci la capacité de débat et d’analyse des congressistes en limitant leur nombre de manière arbitraire, ce qui nuirait grandement à la richesse des échanges ? A moins que les questions stratégiques ne soient désormais considérées comme secondaires, comme celle de l’avenir du PCF... Ou peut aussi se poser légitimement la question : cette limitation du nombre de délégués ne serait-elle pas destinée justement à éviter un débat qui soit à l’image de la diversité du Parti ? Comment concilier une telle démarche avec les propos de Pierre Laurent lors du dernier CN suite à la démission notamment d’un certain nombre de membres du CN, Pierre Laurent rappelant notamment que "la confrontation est source d’enrichissement" ?

Pour toutes ces raisons et face à ces interrogations, je ne peux que rejeter la proposition de la présidence consistant à réduire de manière significative le nombre de délégués au congrès de juin 2010.

Amicalement
Floriane Benoit"

La proposition a finalement été validée avec 110 pour, 23 contre et 63 camarades qui ne se sont pas prononcés.

François Auguste a inventé une nouvelle forme de démocratie, la "démocratie téléphonique" ou comment ficeler un congrès, au risque de rendre illégitime ses décisions jusqu’à l’élection du secrétaire national !

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).