Nucléaire : un débat déja tranché par Mélenchon ?

Le programme partagé prévoit un grand débat public se concluant par un référendum pour décider à la fois de la sortie des énergies fossiles et de l’avenir du nucléaire. On sait que Mélenchon s’est personnellement plutôt prononcé pour la sortie du nucléaire, reprenant sur ce plan les propositions des écologistes. Le parti communiste lui, a fait 10 propositions qui au contraire soulignent l’apport irremplaçable du nucléaire pour la sortie des énergies fossiles.

L’association AMORCE, représentant des collectivités locales a interrogé les 10 candidats aux présidentielles et publie leur réponse et une comparaison des programmes.

La lecture de la partie concernant l’énergie est instructive...

La réponse du Front de Gauche cite une étude d’un organisme écologiste (La SCIC « Les 7 vents du Cotentin ») qui conclut :

A investissement égal, un programme volontariste d’investissement dans les économies d’énergie (sobriété et efficacité) et les énergies renouvelables rend un service énergétique (somme des économies et de la production renouvelable) 2 fois supérieur à celui de l’EPR et crée 36 fois plus d’emplois ! Les citoyens devront pouvoir arbitrer tous ces choix.

Tout le monde sait pourtant que le rapport récent de l’ASN évalue précisément le coût complet d’un MWh nucléaire à 49 € (y compris les dernières demandes d’amélioration de la sécurité des sites et leur futur démantèlement), alors que le très récent appel d’offre pour l’éolien offshore conclu par le gouvernement se termine par des offres dont le coût va dépasser 240 €/MWh pour le contribuable ! Si cela créera de l’emploi, et si les fournisseurs privés résisteront à la tentation de la délocalisation malgré leurs promesses, il faut vraiment être écologiste pour le croire !

La réponse s’appuie aussi sur une évaluation du scénario NegaWatt, le scénario énergétique des écologistes qui affirme :

Avec l’hypothèse d’un baril de pétrole à 150 €, 1 100 000 emplois nets sont créés dʼici à 2020. Dʼune part, les emplois créés par les énergies renouvelables
(316 000) et surtout par lʼefficacité énergétique (564 000) sont nombreux.
Dʼautre part, le scénario négaWatt entraîne une économie nette pour les
ménages, dʼoù une hausse de leurs dépenses et un gain supplémentaire de
467 000 emplois.

Ces études ne tiennent aucun compte des critiques pourtant précises et factuelles (voir dans l’article sur l’énergie que d’autres associations font de ce scénario qui s’appelle NegaWatt car il privilégie la sortie du nucléaire sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

En tout cas, cette réponse du Front de Gauche semble indiquer que le grand débat n’est plus indispensable... les réponses sont déjà connues ? Inquiétant...

Voir en ligne : L’analyse comparative complète incluant la réponse du Front de Gauche sur le site AMORCE

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).

Commentaires récents