Le numéro 6 en téléchargement

Unir nr 6 : La fin des illusions, une chance pour les communistes !

, par  pam , popularité : 1%

Le numéro 6 de la revue étant largement diffusée, il est mis en téléchargement.

Sommaire
- Politique Française Appel au débat - Une alternative est-elle possible au sein de l’U.E. ? - p. 2
- Politique Française Grèce/UE : la bourgeoisie mondialiste est inflexible - p. 3
- Luttes Franprix - David contre Goliath ou comment un salarié réussit à gripper la machine - p. 4 et 5
- Luttes Renault Truck - Nous souffrons de l’absence de cellules et de sections dans les boites - p. 6 à 8
- Politique française Pour “la France en commun”, l’internationalisme - p. 9 à 11
- International Donbass, interview - p. 12 et 13
- International Donbass, immersion ou submersion - p. 14 et 15

PNG - 192.5 ko

Editorial : La fin des illusions, une chance pour les communistes !

Cet été s’est révélé meurtrier pour un certain nombre d’illusions portées par les directions du PCF et de la gauche dite radicale en France et en Europe.

L’expérience grecque affaiblit considérablement la thèse portée par le PGE et reprise par le PCF, celle de la construction possible d’une « Europe sociale », compatible avec la monnaie unique et les institutions européennes.

L’histoire est tragique parce qu’un peuple en paie le prix fort. Nous ne nous trompons pas sur les responsables de la situation, les gouvernements capitalistes européens voulaient la peau de l’espoir grec, de l’Allemagne à la France. L’UE vient de nous démontrer qu’elle ne laissera aucune marge de manœuvre aux “forces anti-austérité“. Après la Grèce, l’UE ne s’arrêtera pas. Ses dirigeants viennent de faire un exemple. Ils poursuivront dans les mêmes termes partout ailleurs.

N’empêche que Tsipras s’est enfermé dans son credo, combattre l’austérité sans rupture avec les institutions européennes et sans sortie de la monnaie unique, fermant ainsi toute issue à la gauche grecque. Et les jours qui viennent risquent d’être tout autant décapants et douloureux.

En quelques mois, les dogmes intouchables de la ligne du PCF ont volé en éclat. Le rejet des accords avec le PS est quasi général et s’illustre dans les choix des militants aux régionales. Ceux-ci se prononcent très majoritairement pour des listes “Front de gauche“, alors même que le PG joue sa carte ailleurs et que les Verts font cavalier seul. Quant à la dynamique Syriza, elle s’est éteinte dans la signature du troisième mémorandum grec. Les communistes savent bien que le PCF sera la force essentielle du rassemblement et de la bataille et ils savent aussi que dans ces conditions, conserver des élus dans les nouvelles grandes régions ne sera pas une sinécure. Dans la confusion, ils font malgré tout le choix du PCF et c’est un point d’appui.
Il est urgent de sortir de l’impasse dans laquelle nous enferme en France comme en Grèce une posture d’acceptation du cadre de l’Union européenne et de l’euro, qui interdit toute issue anticapitaliste.

Pour porter la rupture avec les logiques austéritaires, il est urgent que les communistes prennent conscience qu’une sortie progressiste de la zone euro et de l’UE et la reconquête de la souveraineté populaire, sont les conditions d’une sortie du capitalisme qui est aujourd’hui la seule perspective progressiste pour la France. Si nous, communistes, ne nous emparons pas de ces questions centrales pour leur donner une réponse politique, nous laissons l’extrême droite les poser dans une perspective nationaliste portant la concurrence à un plus haut niveau. Prenons nos responsabilités.

La réalité de l’affrontement de classe – autrement dit les événements de ces derniers mois – oblige le PCF à sortir de certitudes aujourd’hui démenties, à procéder à l’examen stratégique nécessaire et à redéfinir sa feuille de route. Ne laissons pas passer cette chance !

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).