Revue Unir les communistes nr 7-8

Les risques sur l’Huma sont nouveaux et plus graves Compte-rendu des rencontres communistes de Vénissieux du 30 avril 2016

, par  Aymeric Monville , popularité : 2%

Intervention de Aymeric Monville, éditeur (Editions Delga)

Merci, on se sent tellement bien ici… Si Vénissieux pouvait être une île déserte, on aurait envie d’y rester, mais c’est un peu comme certaines tentatives d’autogestion, on voit que finalement, on est bien dans un marché capitaliste en concurrence avec les autres et les problèmes commencent.

Je voudrais revenir sur la notion dedans dehors, celle d’unir les communistes qui est le slogan d’ici. C’est une question essentielle même si elle se pose ou elle ne se pose pas, mais il faut regarder tous les éléments et les regarder dans le temps.

ll y a une sorte de compte à rebours pour le PCF, un changement de nom vaguement évoqué par Dartigolles. Que se passe-t-il si le PCF abandonne son nom ? Abandonne le nom de communiste, de Français, de Parti ?

Les risques sur l’Huma sont nouveaux, et plus graves. Une nouvelle ligne se met en place avec de nouveaux investisseurs de la social-démocratie comme Pierre Bergé en embuscade pour racheter l’Huma. Je le vois dans la ligne même de l’Huma. Les éditions Delga, excusez moi de parler de mes conditions de travail, sont de plus en plus censurées, la plupart des auteurs qui sont ici peuvent en témoigner à leur manière. Ils ont publié des livres chez nous et la manière dont on en parle est dérisoire par rapport à leur contenu, je pense à ton livre Danielle, à la manière dont il a été chroniqué par rapport aux enjeux énormes. Le fait qu’on soit littéralement viré, que le dernier éditeur communiste, même si on ne fait pas que ça, ne puisse même plus avoir droit au chapitre, ça me fait penser que dans cette mutation, il y a des camarades qui se sont fait virer manu militari. Il y a des gens qui ne pouvaient plus mettre un pied dans le Parti communiste. Il y a bien eu exclusion. Alors certains peuvent y retourner localement quand les conditions sont créées, mais il faut comprendre que l’exclusion a eu lieu.

Donc quand on dit unir les communistes, on a tous un sentiment de fraternité qu’on ressent bien ici, mais la plupart des gens à cette tribune n’ont même pas droit de cité dans l’Huma.

Je pense à Georges, il y a un article dans le Monde Diplo sur son bouquin, et ça fait deux ans qu’on attend une chronique dont on sait bien qu’elle ne viendra pas. Ces questions éditoriales sont peu par rapport à la pratique militante de base, mais Jean Salem l’a bien rappelé, ils nous font honte d’être communiste. Il y a une animosité systématique dans cette Direction.

Dans l’avenir, comment les communistes du PCF peuvent réagir ? Unir les communistes, c’est naturel, quand il y a de grands événements, par exemple en octobre 17, l’union s’est faite de l’extérieur par l’événement, dans le Front Populaire, l’union s’est faite dans la manifestation, face aux menaces fascistes, dans ces conditions l’union est naturelle, mais l’union à laquelle il faut penser le plus et c’est pour quoi il faut des outils de lutte, qu’il ne faut pas abandonner le marxisme léninisme, qui n’est pas une option parmi d’autres pour le mouvement ouvrier, c’est l’invention de l’électricité qui a permis d’aller plus vite et fort.

Unir les communistes, c’est bien, c’est ce qu’on peut faire le plus naturellement, et il faut continuer à le faire, mais le plus important c’est de s’unir au peuple, c’est de parler dans le peuple c’est ça qu’on attend et qui est urgent, il faut s’en donner les moyens.

Brèves Toutes les brèves

  • CUEM : Calendrier 2017-2018

    Cercle universitaire d’études marxistes
    « Les philosophes n’ont fait qu’interpréter diversement le monde, il s’agit (...)

  • Voix sans Voile

    Cher-e-s camarades,
    Je vous annonce la sortie prochaine de mon livre, intitulé "Voix sans Voile", préfacé par PIERRE (...)

  • Viols à Solférino ?

    A quand les bordels dans les couloirs de Solferino pour « les migrants » ?
    C’est une insulte d’abord pour ces (...)

  • Glucksman et Schmidt...

    André Glucksmann et Helmut Schmidt sont tous deux morts ce 10 Novembre...Aucun rapport, mais ça en fait deux de moins (...)

  • Qui était Boris Nemtsov ?

    Dans son discours devant la manifestation des communistes à Moscou le 1er mars 2015 , Sergueï Pavlovitch Oboukhov (...)

  • Un livre sur le Viet-nam

    Raymonde Dien ancienne militante, des années cinquante, pour la paix au Viet-Nam puis contre la guerre d’ Algérie, a (...)

  • Hommage à Georges Marchais…

    Hommage à Georges Marchais…
    Au nom de l’avenir, par Georges Gastaud Marchais n’est plus, ils débaptisent Le parvis (...)

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).