Revue Unir les communistes nr 7-8

Une entreprise politico-industrielle au coeur de l’appareil d’état Compte-rendu des rencontres communistes de Vénissieux du 30 avril 2016

, par  Didier Mazanon , popularité : 2%

Intervention de Didier Mazanon (CGT Crapie/Signature/Bouygues).

Bonjour, je travaille à l’entreprise Crapie à Vénissieux, qui fait partie du groupe Signature, qui fait partie du groupe Eurovia, dans le groupe Vinci…

Vinci, c’est ce que j’appelle une entrepriser politico industrielle, qui est vraiment au cœur de l’appareil d’état. Le président de Vinci est vice-président du MEDEF, s’appelle Yves-Thibault de Silguy, est un ancien haut-fonctionnaire européen, qui était chargé de la mise en place de l’euro.

Et aujourd’hui, du fait des politiques d’austérité européenne, il y a une crise au sein du BTP, du fait aussi des baisses de budget des collectivités locales, il y a moins de commandes de signalisation routière, ce qui fait qu’on est en chômage partiel, et comme on était sous le régime de la modulation du temps de travail, cette modulation est payée par l’état.

Je voudrais en venir à la politique au sein du groupe. Il y a deux mois, le PDG est venu nous voir pour nous expliquer que la signalisation routière était malade, sur toute la France, et donc que nos entreprises du fait qu’ils n’étaient pas soutenus par le groupe Vinci devaient trouver des marchés à prendre. Il a dit surtout que, Mr Pépi, PDG de la SNCF ayant eu la bonne idée de sacrifier les petites lignes de train, et du fait de la politique Macron, qu’il n’a pas cité par contre, il va se développer des gares routières, et donc une opportunité pour l’équipement des gares routières.

Je voudrais dire aussi qu’au sein de Signature, comme d’Eurovia, il y a une politique pour masquer les accidents du travail, les faire passer en maladie. Ceci explique cela bien sûr.

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).