Conseil national des 22 et 23 janvier 2014

Quelques éléments de réflexion et mon intervention au CN.

, par  Paul Barbazange , popularité : 2%

La réunion du CN du 23 janvier a été précédée d’une réunion de travail du réseau la veille.

Vous trouverez sur ce site l’introduction de Marie Christine Burricand. En quelques heures nous avons pu faire le tour des principales questions qui nous sont posées : municipales et européennes, articulation du politique et du mouvement revendicatif et social, vie du réseau, Assises du communisme. L’importance d’avoir le maximum d’élus communistes porteurs déterminés des orientations de leur parti et de "Faire vivre et renforcer le PCF", en particulier la lutte contre l’austérité et pour le maintien et le développement des services publics de proximité dans les communes, les départements et les régions a été réaffirmée. Il est essentiel en dépit d’un calendrier dément pesant sur les uns et des autres d’avoir pris ce temps d’échanges.

Ci-dessous mon intervention au CN :

Je suis intervenu en début de séance juste après Pierre Dharéville, secrétaire départemental des Bouches-du-Rhône, décrivant la situation particulière créée dans son département par la manifestation réunissant samedi dans la deuxième ville de France « l’ensemble des forces disponibles pour le progrès social », 16 syndicats, partis politiques ou associations ayant répondu.

Je réagis à l’intervention de Pierre après la manifestation Marseillaise à laquelle j’ai participé, sur ce qui me semble être neuf dans la conception et la construction de ce rassemblement de lutte. Comme toujours forme et fond liés.

L’UD CGT 13 a offert à tous les adversaires syndicaux, associatifs, politiques de l’austérité, de la destruction massive des services publics, de la disparition des communes et départements, l’occasion de réoccuper la rue. Ensemble au delà de leurs différences d’expérience et de points de vue, de leurs divergences parfois réelles. Le NPA et « Rouge vifs » étaient là, comme des associations de quartier et la mutualité. Les politiques n’étaient pas sur le bord à regarder passer mais au cœur du cortège. Notre parti me semble-t-il bien représenté. Contre la lassitude, le découragement, sans aucun ostracisme à priori. Malgré un déluge rappelé par Pierre Laurent, les manifestants étaient nombreux.

Nous savons qu’il n’y a pas de modèle transposable. Pourtant, ici au CN, que décidons-nous de faire pour que le 6 février, la journée d’action prévue de longue date par la CGT (depuis la mi-novembre) prenne toute son ampleur, le meilleur contenu de classe, rassemble largement.

Nous sommes tous conscients des difficultés actuelles du mouvement revendicatif et social. Cette journée est la seule occasion que nous avons pour faire agir ensemble les exploités, militants et sympathisants récusant la situation actuelle d’austérité, la politique décidée par leur parti en ce qui concerne nos camarades socialistes. Agir avant de voter et continuer à agir ensuite.

Le CN doit travailler cette question, confirmer l’abandon pour le moment de l’action annoncée vendredi par communiqué lors de la rencontre Front de gauche, pour le 8, jugée par de nombreux syndicalistes en concurrence mortifère avec la journée du 6.

Partout mesurons l’importance de cette date du 6, agissons en communistes rassembleurs.

Paul Barbazange.

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).