Invitation diffusée le 5 Mai 28,29,30 juin dans les Bouches du Rhône

, par  Fabrice Selingant , popularité : 2%

Voici, ci-joint le document d’invitation (imprimé en livret A3) transmis à divers manifestants de la manif du 5 mai, arborant ostensiblement les outils.

300 remis avec discussion à chaque fois dont une centaine dans le cortège de la JC.

Pour des Assises du communisme

La lutte des classes, les nationalisations des grands moyens de production et d’échange, la sortie de l’UE étouffoir des droits et des peuples, quelle sortie du capitalisme, comment rapprocher des communistes de diverses organisations, quelles actions pour permettre aux travailleurs d’exprimer efficacement leurs revendications tant dans les luttes que dans les urnes, les pistes de travail sont
nombreuses pour ceux qui ne lâchant rien de leur idéal, veulent créer du commun.

Après plusieurs Rencontres Nationales, permettant à des communistes appartenant ou pas à une organisation existante, d’approfondir leur réflexion à partir de leurs expériences dans les luttes, après le succès du Stand à la Fête de l’Humanité 2012, a eu lieu, courant février, une réunion nationale afin de "cadrer" ce que pouvait être, la prochaine étape de ce processus d’ "en commun" pour aider au véritable changement.

L’affrontement de classe s’aiguise en France et dans le monde et nous assistons, depuis 30 ans à une accélération sans précédent d’une politique d’austérité menée par les gouvernements successifs, politique tournée vers la réduction du salaire et des services publics, et de soumissions aux institutions européennes, vers le renforcement du (re)partage du monde entre impérialismes multipliant les guerres.

Cette politique provoque de plus en plus la colère des couches populaires. L’ambition des ASSISES du COMMUNISME qui auront lieu les 28, 29, 30 juin prochains dans les Bouches du Rhône, c’est d’AIDER à ce que le mouvement populaire prenne conscience de la possibilité de faire échouer les plans mortifères d’un CAPITALISME, en proie à ses contradictions et à "sa CRISE SYSTEMIQUE" qui lui impose de frapper encore plus durement le seul monde du travail.

Cette Lutte des classes a besoin de "marqueurs", de repères, d’outils de réflexion pour l’action. Nous sommes, au-delà de nos divergences, persuadés que le Marxisme reste la boussole de classe. Que pour être dans le maximum de mains, il faut des COMMUNISTES . e texte initial, tuteur de notre démarche patiente et déterminée rappelait en 2007 : « Il faut se rendre à l’évidence : les forces qui se réclament du communisme apparaissent éclatées, désillusionnées, découragées, traumatisées… Certains se prononcent même pour leur disparition. Or, plus que jamais, il est indispensable d’offrir une perspective à l’espoir que l’on sent poindre dans les multiples échanges qu’entretiennent les militants communistes avec la population dans leurs villes et leurs villages, avec les salariés sur
leurs lieux de travail.

(…) C’est pourquoi nous souhaitons que soit reposée la question de l’actualité du communisme, d’un communisme qui soit de notre temps. Pour cela, les grandes lignes d’un projet de société doivent être redéfinies ou réaffirmés ». Voilà qui nous semble aujourd’hui encore plus actuel.

C’est pourquoi nous invitons ceux qui se reconnaissent dans cette ambition révolutionnaire à PARTICIPER aux travaux prévus. Nous proposons d’y impulser un PROCESSUS "impliquant les masses qui font l’histoire" comme le rappellent les marxistes. Nous souhaitons y permettre la convergence des communistes, qu’ils soient en "réseaux", en "cercles" dans des groupes militants, parties prenantes de la vie interne de leur Parti, en rupture avec ce dernier ou encore "inorganisés" selon l’expression consacrée.

Nous savons aussi qu’il y a besoin de formes permanentes de coordination et d’organisation des communistes. CHE GUEVARA rappelait un jour « Sans organisation, les idées perdent de leur efficacité après le premier moment d’élan ; elles tombent peu à peu dans la routine, dans le conformisme, et finissent par n’être plus qu’un souvenir ».

Les travaux fraternels et sans tabous des Assises, auront à mettre en place ce dispositif souple, respectant la diversité d’engagements, et de nature à conserver à notre PROJET ses objectifs à court, moyen et long terme.

Portées par des années de LUTTE, par le souci d’agir ensemble, les Assises du COMMUNISME de 2013, peuvent emprunter au jazzman Bernard LUBAT son fameux :

« Ce n’est qu’un COMBAT, continuons le début ».

assisesducommunisme@laposte.net

http://assisessducommunisme.forumactif.org/

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).