Du PCF à la FI : le mercato politicien de Marie-Georges Buffet Lettre à MG Buffet

, popularité : 5%

Marie-Georges,

Tu as fait le choix de participer le samedi 12 février au lancement de la campagne de Clémentine Autain dans la 11ème circonscription, celle de Tremblay, Sevran, Villepinte. Nous souhaitons à cette occasion te livrer quelques réflexions concernant ce choix délicat, sinon incompréhensible à nos yeux.

Tu n’es pas sans savoir que les communistes de la circonscription sont divisés à ce sujet. Ainsi, les communistes de Tremblay ont organisé une votation (77% de participation). Celle-ci a exprimé un soutien quasi unanime à la candidature de Virginie De Carvalho.

Tu viens donc soutenir une candidate qui a refusé de siéger au groupe parlementaire communiste, contrairement à l’esprit qui avait présidé à notre soutien. Et ce contre une autre candidate, celle que nous soutenons, qui s’est engagée à venir renforcer ce même groupe communiste. Par ailleurs, aux élections régionales, Clémentine Autain a manœuvré en débauchant le candidat médecin urgentiste présenté par le PCF vers le groupe insoumis. Ce faisant elle privait les élus communistes d’un groupe à la Région. Si l’on ajoute le fait que tu soutiens pour la présidentielle la candidature de Jean-Luc Mélenchon contre celle de Fabien Roussel, on est en droit de se demander quelles sont tes motivations à soutenir Clémentine Autain. Nier le droit au PCF de présenter un candidat aux élections présidentielles et législatives, n’est-ce pas s’inscrire dans le processus de son effacement, voire de sa disparition ? Nous ne voyons pas l’intérêt d’un tel activisme pour troubler une situation systématiquement au désavantage des communistes. Les Insoumis ne nous ont donné aucun gage d’un travail en commun les 5 prochaines années, après un mandat où ils n’ont exprimé que mépris et sectarisme à notre encontre. Nous proposons, nous, une candidature législative, avec Virginie De Carvalho, parfaitement cohérente politiquement et qui est sans aucun doute plus à même de rassembler à gauche que la candidature insoumise.

Virginie De Carvalho est la députée qu’il nous faut, sérieuse et ancrée dans le territoire. Car le mandat de Clémentine Autain ne s’est pas bien déroulé. C’est peu de le dire. Elle ne s’est pas implantée dans le territoire de la circonscription, qu’elle a désormais quittée en s’inscrivant sur les listes électorales de Montreuil. C’est une rupture avec les pratiques de ses prédécesseurs, Robert Ballanger et François Asensi. Elle n’a pas su nouer une relation de travail avec les maires du territoire. Elle a abandonné le Conseil de Territoire, où siègent pourtant 3 parlementaires de droite. Elle n’a porté aucun projet, ni aucun dossier durant ces 5 années. Cette absence se ressent durement auprès des électeurs, dès qu’on dépasse les cercles restreints des militants. Le projet insoumis n’est pas, ou n’est plus, aussi rassembleur qu’en 2017. Des prises de position posent problème et pour certaines sont inquiétantes. Ce projet est devenu beaucoup plus clivant à gauche. Dans un récent article du Parisien, tu ne peux t’empêcher toi-même de soulever le problème de la laïcité. Nous devons construire une candidature plus rassembleuse, plus ouverte, ferme sur la laïcité, pour une société universaliste, socialement avancée et anticapitaliste.

Nous sommes donc vraiment surpris de ton engagement sur un territoire dont tu ne connais pas les ressorts, que tu as toujours ignorés, venant troubler encore la situation politique de notre circonscription, alors qu’il y a déjà tant à faire pour que ta circonscription reste communiste. Comment peux-tu t’opposer à une candidate qui veut intégrer le groupe communiste et dont les chances de victoire sont réelles ?

Nous souhaitions t’apporter ces réflexions par soucis de franchise, afin de faire connaître l’existence d’une réelle alternative à gauche, rassembleuse, ouverte et dans la lignée de l’histoire de cette circonscription communiste depuis 1945.
Nous te prions de bien vouloir accepter nos salutations.

Madani Ardjoune (ancien conseiller régional et ancien 1er adjoint de Tremblay)
François Asensi (député honoraire et maire de Tremblay)
Sébastien Bastaraud (adjoint PCF de Sevran, ancien secrétaire de la section de Villepinte)
Mireille Faure (ancienne secrétaire de la section de Villepinte)
Arnaud Keraudren (membre du PCF Villepinte, et ancien maire-adjoint PCF de Villepinte)
Abderrahim Lakehal (secrétaire de la section PCF de Tremblay)

Lu sur Facebook

Sites favoris Tous les sites

10 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).