Sécurité Sociale Professionnelle et TVA Sociale...!

J’ai écouté Monsieur Mélenchon sur la 2 le 12 janvier et comme il se plaît à rappeler aux journalistes qu’« il n’est pas un perdreau de l’année » pour ma part je veux rester lucide.

Les effets de manches et les réparties bien senties à l’égard des journalistes, même si elles nous font plaisir, ne suffisent pas pour tout expliquer.

Par exemple Monsieur Mélenchon reprend, dans son programme, l’idée de la Sécurité Sociale Professionnelle c’est à dire la garantie d’un déroulement de carrière, sans chômage, et d’une formation professionnelle continue... Bien mais qui paye ?

J’attendais qu’il propose un financement semblable à celui de notre Sécu par un salaire socialisé prélevé dans les entreprises, sur la valeur ajoutée, les profits, j’espérais la présentation de la 5ème branche de la Sécu !

Rien de tout cela.

La confédération CGT, à l’origine de cette revendication, propose la "mutualisation des moyens" par les Régions pour financer !... c’est-à-dire les contribuables ! Monsieur Mélenchon, candidat, ne précise rien en la matière, pourquoi ?

Un projet dit social financé par les contribuables OU un authentique projet social financé par du salaire socialisé prélevé à la source dans les entreprises, sur la valeur ajoutée, les profits ... N’EST PAS LA MÊME CHOSE.

La démarche qui consiste à ne rien proposer qui pourrait augmenter le "salaire socialisé" (cotisations patronales sur nos bulletins de salaires) est une stratégie d’accompagnement et, de ce point de vue, rejoint l’objectif de la T V A (dite sociale ?) qui vise à diminuer de 4% (80 mds) notre salaire socialisé !

A terme, Sécurité "sociale" professionnelle financée par les contribuables et TVA "sociale" contribuent à TUER le principe unique au monde du financement de notre Sécu issu du Conseil National de la Résistance.

Le 15 janvier 2012

Jean-Robert P.

Lu sur le blog de "El Diablo"

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).