Conférence nationale des 4, 5 et 6 Juin

"Priorité à la démocratie dans notre parti" Intervention non prononcée de Pasquale Noizet

, par  Romilda , popularité : 1%

Non prononcée suite au tri orienté de la tribune.

Nous avons quatre candidats déclarés, dont, dans le cadre du Front de Gauche, le dirigeant toujours mitterrandiste Jean Luc Mélenchon, André Chassaigne député du Puy de Dôme, et également André Gerin, député du Rhône, pour une candidature communiste. André Chassaigne camarade député qui s’est déclaré candidat depuis un an, soutenu par de nombreux camarades, n’a bénéficié d’aucune aide logistique ni d’aucun relai en communication pour débattre de sa candidature et apporter des éléments à un débat serein et résolument politique. Quant à André Gerin, il a été carrément boycotté.

Au risque d’une démobilisation des communistes la direction a présenté aux médias, encore vendredi matin, Mélenchon comme s’il était le candidat naturel et cela sans attendre qu’ils aient pu en décider à partir d’éléments de discussion. Il s’agit là de quelque chose qui m’inquiète beaucoup et qui touche à la démocratie dans notre parti. Depuis le début de notre conférence nous avons été nombreux à tirer la sonnette d’alarme. Événement exceptionnel : 20 secrétaires fédéraux ont demandé à ce que les communistes puissent se prononcer pour un choix clair aux termes d’un débat transparent.

Mélenchon ne se satisfaisant pas d’être déclaré candidat présidentiel par notre direction, réclame un grand nombre de circonscriptions, notamment comme par hasard celle d’André Gerin.

Je demande que soit respectée la souveraineté des communistes. Je demande que les communistes puissent choisir entre les quatre candidats en lice. Je demande à ce que le projet de résolution soit voté indépendamment du bulletin de vote, que le résultat du vote y soit clairement indiqué. Sinon, je vois mal les communistes accepter d’être pris pour des imbéciles et qu’on leur vole leur décision. Assez de frustration dans ce parti ! Il est question de le transformer ? Alors priorité à la démocratie interne !

La priorité, c’est aussi de nous donner les outils qu’il faut pour livrer bataille au gouvernement de droite mais aussi au capitalisme prédateur. La priorité c’est de rassembler le peuple qu’il soit de gauche ou abstentionniste autour d’un projet révolutionnaire. Pour que ce projet soit vraiment partagé il faut un langage et des actes clairs en interne comme en externe. Ainsi nous mobiliserons un maximum de camarades, de militants de gauche, de citoyens. Dans les contextes du Front de Gauche, des fronts des luttes et du rassemblement militant.

En ce qui me concerne la personne la plus à même de porter cet élan et cette ouverture au monde, et de faire l’unité des communistes, me semble être André Chassaigne.

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).