37eme congrès du PCF

Des communistes au travail pour relever le défi du parti communiste 14ème conférence de la section Vénissieux du PCF

, par  communistes , popularité : 1%

50 communistes vénissians ont participé à leur 14ème conférence de section, discutant de leur contribution au 37ème congrès du PCF, mais aussi de leurs objectifs après les belles victoires de 2014 et 2015, objectifs pour développer leur organisation au service des mobilisations sociales, et pour faire vivre un parti communiste moteur d’un nouveau rassemblement populaire dans les échéances électorales présidentielles et législatives en 2017.

Les discussions ont été très riches, avec plus de 30 interventions sur les trois demi-journées de travail.

- Le vendredi, le rapport de Serge Truscello a ouvert une longue discussion de 3 heures confirmant l’ancrage des communistes vénissians pour un parti pleinement communiste ancré dans le monde du travail et les quartiers populaires.

- La première séance du samedi, ouverte par une introduction de Pierre-Alain Millet a permis une discussion approfondie sur la ville, la politique municipale et les mobilisations des habitants pour défendre leur ville contre l’austérité.

- Ensuite, un point précis et argumenté a été présenté par Marie-Christine Burricand sur l’organisation du parti suivi d’une présentation de la situation financière de la section. Des décisions de relancer l’effort d’organisation des cellules et de la section ont été prises avec l’objectif de dépasser 300 cotisants rapidement.

- La première séance du samedi après-midi a porté sur les élections présidentielles et législatives avec l’affirmation de la nécessité de candidatures présentées par le PCF et le refus du "socle commun de gauche" proposé par Pierre Laurent, succédané de feu le programme commun. Les communistes de Vénissieux ont voté à l’unanimité la proposition de candidature de Michèle Picard aux législatives. Nous sommes conscients de la difficulté de cette élection dans une circonscription taillée pour la droite, mais les victoires de 2014 et 2015 montrent que tout est possible.

- Enfin, la dernière séance a porté sur les textes et les votes du congrès. Les communistes vénissians ont refusé à l’unanimité de perdre leur temps à tenter d’amender un texte qui ne peut unir les communistes, mais qui au contraire les divise. Ils ont voté à 40 pour sur 41 trois motions qui résument leur contribution aux débats des communistes, et une résolution pour demander au congrès de réécrire totalement le texte de congrès.

- Motion pour relever le défi du parti communiste, faisant le lien entre le parti et le projet de société et affirmant que le parti communiste doit être une organisation d’action et d’éducation populaire au service d’un projet de société socialiste.

- Motion pour des candidatures du PCF aux élections présidentielles et législatives de 2017, appelant les communistes à créer les conditions d’un vote qui soit clairement un appel à la mobilisation populaire et à la reconstruction d’un parti communiste de combat, porteur du changement de société, d’un “socialisme pour la France” renouvelé.

- une motion présentant l’OTAN et l’Union européenne comme deux instruments majeurs du système capitaliste pour maintenir et accélérer sa domination sur les peuples, et affirmant qu’il faut en sortir.

- Enfin une résolution des communistes de Vénissieux, demandant d’ouvrir un débat sans tabou sur toutes les questions qui préoccupent les communistes, constatant que le texte du conseil national n’obtient la confiance que d’un communiste souverain sur trois, et que le texte de congrès est totalement à réécrire, et demandant que toutes les décisions du congrès sur les échéances électorales et sur la transformation du parti fassent faire l’objet d’un vote souverain des communistes à l’issue du congrès.

Dans le contexte général d’affaiblissement du parti, cette conférence de section peut être une étape vers la reconstruction d’un grand parti communiste. Nous verrons comment la conférence fédérale se saisit des contributions vénissianes...

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).