Sur l’atrophie chronique du PCF de la Somme Cédric Maisse, militant communiste d’Amiens

, par  auteurs à lire , popularité : 2%

Aujourd’hui et demain (8 et 9 novembre : ndlr), le PCF se retrouve lors d’une conférence nationale. Que s’est-il passé dans la Somme ? Rien. Aucune réunion. Comment les délégués communistes de la Somme ont-ils été désignés ? On ne le saura jamais. Comment un parti, qui se veut humaniste, engagé pour le progrès social, peut-il mépriser à ce point la démocratie ? Que va-t-il ressortir de ces débats où l’on accepte de telles pratiques venant de la Somme ? Gageons que si cela se passe ainsi dans notre département, cela doit avoir lieu aussi ailleurs. Tout doit être verrouillé.

Le peu que l’on a pu apprendre se résume à ceci : la direction nationale du PCF aimerait reconstituer un ersatz de gauche plurielle en s’alliant avec les "frondeurs" du PS et les Verts. Or nous savons bien que ces deux courants ne sont rien moins qu’opportunistes. Ils veulent un avenir politique et, pour ce faire, il faut nécessairement prendre ses distances avec le couple Hollande-Valls. Comment le PCF peut-il donner du crédit à cette opposition de façade à la politique d’austérité ? Pourquoi ne cherche-t-il pas à organiser la colère qui se fait de plus en plus forte dans la population ? A-t-il peur, lui aussi, du peuple ?

Le PCF de la Somme est en train de disparaître... Seule la JC a encore quelques activités mais sa direction finira bien, elle aussi, par se rallier aux candidatures communes avec le PS aux prochaines élections départementales.

En tout cas, nous souhaitons toujours qu’une assemblée générale ait lieu à l’échelle départementale pour que l’on puisse en discuter et voter. Cela n’aura pas lieu vu qu’il n’y a pas eu de débats pour la présente conférence nationale.

Comment un parti, quel qu’il soit, peut envisager de déterminer une stratégie efficace sans véritable débat interne ? Comment peut-il motiver ses adhérents à entrer dans l’action s’il ne leur demande pas leur avis ? Quel gâchis alors qu’il y a tant à faire dans la Somme !

Cédric Maisse, militant communiste d’Amiens

Tiré de son blog

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).