La mélenchonmania

, par  Mireille Popelin , popularité : 4%

La mélenchonmania

Tout d’abord, je reviens d’une longue absence et je suis stupéfaite du changement opéré par le tribun Mélenchon sur les camarades, parfois les plus politiques, formés au marxisme (cet auteur démodé, vous savez pour nos élites néo-communistes ). A tel point que je suis presque contente d’avoir fait ce long séjour en hôpitaux, qui m’a permis d’échapper à cette "mélanchonmania" !

Deux articles, de Pierre Alain et d’André Gerin .

Pierre Alain reconnaît que Mélenchon, avec ses références à Marchais, "est plus communiste que M.G Buffet en 2007". Ce n’est pas difficile, puisqu’elle et la direction du PCF ...ne sont plus communistes !

Mélenchon, tribun remarquable, utilise lutte de classes, nationalisations pour avoir le vote de tous les communistes, de l’électorat communiste, plus le vote des petits partis du Front de gauche.

L’effacement du parti

Dans son analyse, André Gerin décrypte parfaitement la stratégie de la direction du PCF : l’effacement progressif du PCF, de son nom : Parti communiste français , PCF

Une preuve entre autres :
Dans l’Humanité du 6, 7, 8 avril 2012 j’ai compté :
- 24 fois cité le Front de gauche
- 7 fois le PCF

Le journal est devenu le journal du Front de gauche, avec photo de Mélenchon, articles à la gloire du Front de gauche.

Edito de J. Emmanuel Ducoin, dithyrambique :

" Mélenchon ne laisse pas entendre qu’il est révolutionnaire. Il l’est . Il est matérialiste, universaliste, républicain, socialiste de la sociale, redistributif, partageux, et même fraternaliste"

Mais n’avez-vous pas remarqué, il manque un qualificatif primordial : il n’est pas communiste !

La mélenchonmania

Les médias, cependant, font une pub d’enfer aux meetings mélenchoniens. Car on ne voit, on n’entend que lui ! Où sont les "autres" du Front de gauche ? Pourquoi donc cette complaisance, voire cet engouement pour Méluche ? Eh bien, il pourrait, Mélenchon, faire baisser le score de François Hollande et faire ainsi monter le score de Sarkozy. Les votants socialistes ( entendu au cours d’une AG de fonctionnaires retraités de la fonction publique : ils voteraient bien Mélenchon mais ils ont peur que Marine soit n°2 . Voilà "leur" vote utile. Mais les communistes ( plus de 45% qui voulaient un candidat communiste) ?

Voter 2e tour au 1er ?

C’est bien le piège. Pour nous aussi ! C’est quoi le vote utile pour nous ? Moi, communiste, je n’ai pas de représentant pour ce vote. M’étant fait "avoir" par l’union de la gauche, je ne veux pas me faire "avoir" par l’union de la gauche avec "la gauche de la gauche" menée par un...socialiste même recyclé "révolutionnaire ".

J’eusse préféré la moustache de Chassaigne, lui aussi excellent tribun, même s’il est partisan du Front de gauche. Mais communiste, lui !

Quel que soit le score de Mélenchon à la présidentielle, il faut se poser la question comme Marianne ( 7 avril 2012 ) :
" Que fera-t-il de son succès ? " Oui que faire de ce groupe hétéroclite, NPA, écolos, décroissants, ex-socialistes, trotskistes et bien sûr des communistes ? Pour l’instant, il faut adhérer aux formations des formations du Front de gauche.
" Il faut envisager qu’il y ait des adhérents directs au Front de gauche " dit Mélenchon ( je cite Marianne ) Le PCF a 4 fois plus de candidats ( 400 ) que le PG ( 100). L’adhésion directe aurait un avantage pour le PG, augmenter son influence et diluer le PCF au sein de ce Front de gauche, ce qui arrangerait aussi le PCF ?

Et pourtant, le peuple a besoin d’un parti communiste !

D’un parti vraiment communiste, qui analysera les crises passées et à venir qui sont et seront toujours causées par le capitalisme ! Le capitalisme ne s’améliorera pas, il ne peut donc pas être corrigé, ou amendé , il doit être combattu et renversé ! Par la lutte des classes ( Sarkozy dit qu’elle est finie, c’est dire qu’il ne craint plus le PCF, noyé dans ce Front de gauche )

Et pour ce 1er tour ?

Eh bien nous savons bien que le PCF appellera à voter pour François Hollande au 2e tour ?

Que ce social démocrate ne changera rien ! Mais le peuple, heureux de s’être débarrassé de Sarkozy, s’apercevra vite que rien ne se fera sans la lutte.

Il aura besoin du parti communiste et nous serons là.

Mireille Popelin

Sites favoris Tous les sites

2 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).