« pourquoi faudrait-il que le candidat à la présidentielle soit forcément issu du PCF ? »

De quoi j’ai peur... Lettre en réponse à Brigitte Dionnet :

, par  Mireille Popelin , popularité : 3%

Article de l’ Huma du 31 décembre 2010 intitulé : « pourquoi faudrait-il que le candidat à la présidentielle soit forcément issu du PCF ? »

Nous avons adhéré au PCF à peu près au même moment. C’est-à-dire que nous avons cru à l’ « Union de la gauche » peu ou prou . Peu pour moi d’ailleurs, j’avais écrit au PCF pour critiquer cette union qui ne me paraissait pas crédible « pour changer le monde » pour reprendre ton expression vantant la nouvelle union PC-PG .

Qui avait raison ? Moi qui doutais ou le parti engagé dans cette embrassade du PS « qui trop embrasse mal étreint » ? Car le PCF s’est fait « bouffer » par le PS, avec Mitterrand qui voulait ramener le PC à moins de 10% et a brillamment réussi !

Maintenant, ce serait l’union de la gauche PC et PG , avec un Mélenchon qui a voté OUI à Maastricht et découvert, bien tard, qu’il aurait fallu dire NON , avec un PG qui entraîne le PCF dans la même embrassade mais cette fois pour terminer le travail en prenant carrément la place du PCF ?

Une « chapelle »de 130 000 adhérents est-elle une chapelle ? C’est un parti affaibli certes mais un parti, et justement parce que nous n’avons pas peur ( Le PG annonce 7000 adhérents ) nous devons proposer un projet et présenter un candidat issu du PCF !

Le peuple de France a besoin d’une candidature communiste pour bousculer les recompositions politiciennes , pour mener une lutte de classes et prolonger les luttes des travailleurs, pour remettre en cause l’euro ET l’union européenne et non pas se compromettre avec la présidence de cette union européenne !

L’Europe ne peut « être refondée » ni améliorée ! Dominique Strauss Khan propose « une autorité centralisée pour établir le budget »de chaque nation, où est notre souveraineté nationale ? Où est notre souveraineté populaire puisque le NON au TCE du peuple a été bafoué ?

Le parti de la « gauche européenne » comme le parti de gauche français n’est qu’un PS bis, un peu plus à gauche mais qui n’a de grandes dents …que pour croquer le PCF ! Et reviendra à la « maison » en cas de défaite.

Or, notre peuple a besoin d’un parti communiste, avec des dirigeants vraiment communistes pour mener une lutte de classes, pour non pas aménager le capitalisme mais le renverser !

Voilà de quoi j’ai peur camarade, et de qui !

Et je suis sûre que de nombreux camarades sont sur ma ligne et veulent un candidat vraiment communiste en 2012 !

Mireille Popelin

Communiste- section de Villeurbanne (69100 )

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).