Pourquoi trois textes alternatifs !

, par  Marie-Christine Burricand , popularité : 2%

Des camarades nous demandent pourquoi il y a trois textes alternatifs.
L’heure n’est pas à la polémique sur ce sujet mais nous nous voulons donner quelques explications.

Pour le texte "Combattre l’austérité, en finir avec le capitalisme" présenté par "La Riposte", il suffit de le lire pour constater que nos avis divergent sur plusieurs points, notamment la question de l’Union européenne. De plus, ce groupe est issu d’une organisation internationale qui fonctionne indépendamment des structures du PCF et porte une tradition très différente sur des questions clés comme la nature des pays socialistes, le lien forgé dans la résistance entre le drapeau rouge et le drapeau tricolore...

En ce qui concerne le texte "Ni abandon, ni effacement, un parti résolument communiste dans l’affrontement de classe", nous avions présenté ensemble un texte alternatif au précédent congrès et nous avons proposé aux initiateurs de travailler ensemble à un texte alternatif, comme l’indique ce courrier du 17 octobre. [1]

Nous n’avons jamais eu de réponse, malgré les relances personnelles et les tentatives de contact. Nous avons publié le résumé de notre texte début octobre en laissant ouverte la possibilité d’une fusion. La version complète a été publié le 1er Novembre ce qui laissait encore 3 semaines pour un rapprochement. Le texte "Ni abandon, ni effacement..." n’a été publié qu’après son dépôt au conseil national le 18/11, la plupart des signataires l’ayant donc découvert comme les autres communistes.

Ce refus du travail en commun s’apparente au choix de se compter autour de la position "la plus pure " possible. Elle accompagne une pratique politique de secret et de refus de la collégialité qui va contre le rassemblement de communistes dispersés et désorganisés par la mutation. Nous ne pensons pas que ce soit la meilleure manière de faire bouger les choses.

"Unir les communistes..." s’inscrit au contraire dans la volonté de rassembler les communistes pour l’exigence d’une ligne et d’une activité autonome, quelques soient les choix faits par chacun il y a 20 ans, 10 ans, ou l’an dernier, avec l’objectif de tourner la page de Martigues et de faire vivre et renforcer le PCF.

[1Le 17 octobre 2012

Objet : Préparation du congrès, texte "alternatif"
Cher(e) camarades,

Nous nous adressons spécifiquement à vous car vous avez lors du CN du 13 et 14 octobre informé les communistes de votre écriture en cours d’ un texte alternatif à celui de la direction dans le cadre du 36 ème congrès. En cohérence, vous avez, comme nous, voté contre le texte.

La lecture du projet produit par la direction et le contenu du débat en séance nous obligent également à travailler à un texte du même type.
Celui -ci est en cours d’écriture, de façon publique, consultable entre autres sur le site lepcf.fr.

Rien n’est arrêté à cette heure.
Notre souci est bien d’y associer le maximum de communistes.
La dernière phrase du préambule sur lequel nous venons de nous accorder :

"Nous avons l’ambition de créer au 36éme congrès les conditions d’un débat fraternel et constructif entre les communistes qui devront se prononcer sur l’avenir du PCF. L’enjeu pour ce congrès est de tourner la page de Martigues et du réformisme, d’affirmer au sein du PCF le choix de la révolution, de la lutte des classes et du marxisme." résume bien nos objectifs.

Dans cet état d’esprit de fermeté politique et de rassemblement des communistes nous vous avions invité à une réunion préparatoire à cet important CN le vendredi 12 octobre 18 H.

Aucun de vous trois n’a pu malheureusement y assister.

Nous vous renouvelons donc notre souhait de travailler ensemble pour élaborer un texte visant à réunir le plus grand nombre de communistes, pouvant conduire dans le meilleur des cas à dégager face à l’actuelle direction une nouvelle majorité lors du prochain congrès.

Nous sommes donc à chaque instant à votre disposition pour travailler sur toutes les questions posées : texte(s) stratégique, statuts,...

Dans l’attente.

Bien fraternellement

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).