Appel à candidature du PCF Lettre ouverte aux communistes qui pourraient se porter candidat

, par  lepcf.fr , popularité : 1%

cher camarade,

Le conseil national du 24 septembre a décidé de soumettre aux communistes trois hypothèses pour la préparation de la conférence nationale du 5 novembre prochain, le soutien à Jean-Luc Mélenchon, la recherche d’une candidature de gauche, et une candidature communiste de rassemblement. Il a demandé à la direction nationale d’organiser un appel à candidature. C’est dans la troisième hypothèse que nous te contactons.

Les discussions sur le lien entre l’existence et la force du parti communiste et l’importance et l’ampleur du rassemblement populaire nécessaire ont toujours fait discuter les communistes, de l’époque du Front Populaire ou de la résistance, aux années 60 avec la stratégie du programme commun, ou après la mutation avec les collectifs anti(libéraux puis le Front de Gauche.

Mais les élections présidentielles et législatives de 2017 nous placent devant un véritable piège, entre la détermination de Jean-Luc Mélenchon à mener sa propre campagne, sur les seules bases mises en place avec les insoumis, et la pression institutionnelle pour aboutir à une candidature socialiste qui prolonge, même de manière critique, la majorité socialiste actuelle. Les communistes refusent très majoritairement ces deux hypothèses en cherchant les conditions d’un rassemblement qui porterait d’abord sur un contenu progressiste, et beaucoup considèrent que dans ce contexte, une candidature communiste est nécessaire.

Bien sûr, tous les communistes savent que l’élection présidentielle est au coeur de cette 5eme république anti-démocratique, que c’est l’élection la plus difficile pour le PCF, que Jean-Luc Mélenchon a la légitimité de la bataille de 2012, et que l’instrumentalisation du FN par le PS comme par la droite a ouvert un boulevard qui peut conduire, comme aux régionales, a enfermer le premier tour des présidentielles dans un vote anti-FN au profit de candidats rejetés pour leur politique. Mais n’oublions pas que le parti a déjà fait 21% pour la deuxième élection présidentielle et 14% pour la quatrième ! C’est bien le contenu d’une candidature dans le contexte social et politique qui compte pour le peuple, son utilité. La force du mouvement social du printemps, l’exaspération sociale que nous ressentons tous peut donner du sens à un vote communiste, qui s’inscrive non dans la logique électorale mais dans le choix de la résistance et de la rupture avec le système..

La conférence nationale et les communistes qui seront consultés décideront. Mais nous on ne peut discuter de l’hypothèse d’une candidature communiste sans l’incarner dans des personnalités qui porteraient à la fois l’exigence d’un contenu progressiste de rupture avec cette société invivable et violente de la concurrence généralisée, et la volonté d’un rassemblement populaire large et porteur d’espoir.

Ce n’est pas une démarche naturelle pour un communiste de se porter soi-même candidat à une élection. C’est avec courage qu’ André Chassaigne a évoqué sa candidature et nous souhaitons maintenant qu’il aille jusqu’aux bout de sa démarche. Sa candidature à la candidature en 2012 avait rassemblé de nombreux communistes. C’est un parlementaire combatif et reconnu bien au delà de nos rangs, notamment par son travail parlementaire en faveur de la paix et contre la loi travail Sa candidature pourrait être perçue dans la population comme un prolongement du récent mouvement social...

Nous souhaitons que sa candidature ne puisse apparaître comme un baroud d’honneur ou un choix par défaut. Nous pensons que le parti gagnerait à montrer qu’il a le choix, qu’il a de l’avenir avec de nouvelles personnalités, politiques et/ou issues du mouvement social, qui peuvent le représenter demain au plan national. Mettre en avant plusieurs noms d’ici à la conférence du 5/11 serait le moyen de le faire reconnaitre, et permettrait de faire vivre ensuite une éventuelle candidature sur une base collective, capable de rassembler les communistes.

C’est pourquoi nous nous adressons à toi, car nous pensons que tu es une des personnalités dont les communistes pourraient discuter utilement la candidature. Nous comprenons bien que c’est aussi une décision personnelle, lourde de conséquences, mais nous pensons que la discussion doit aussi être collective, et que les communistes ont besoin de se représenter ceux qui pourraient être candidats. Ton nom devrait naturellement venir dans cette discussion.

Une telle discussion ne peut être menée non au nom de tel ou tel courant d’idée au sein du parti, mais autour de la question du contenu et des modalités de notre bataille politique des présidentielles. Elle pourrait alors être un facteur d’unité des communistes. D’abord parce-que ceux qui pensent qu’une candidature est impossible car nous n’aurions pas de "présidentiable" médiatiquement au niveau de JLM serait surpris des qualités combatives de nombreuses personnalités communistes, et peuvent se dire qu’après tout, Olivier Besancennot était totalement inconnu avant sa campagne, qui a pourtant percé médiatiquement. Ensuite parce-que nous pensons que si tu étais candidat, tu travaillerais à "unir les communistes" malgré la vivacité de leurs débats internes sur le parti, les présidentielles, l’europe, le monde, le socialisme, l’union de la gauche... et que c’est un des enjeux d’une bataille communiste et donc d’une candidature. Les communistes sont orphelins d’une décision nationale et risquent de se diviser de plus en plus dans leur recherche d’un candidat non communiste.

Nous te sollicitons donc pour réfléchir à cette hypothèse qui peut te surprendre, mais que nous te demandons de considérer d’abord dans son sens politique, dans ce qu’elle permettrait aux communistes, aux militants du mouvement social, aux électeurs exaspérés et déboussolés devant l’impasse d’une gauche sans espoir. Faire vivre la discussion sur des personnalités communistes pouvant être candidates, c’est faire vivre le débat engagé par le conseil national pour la décision des communistes.

Nous transmettons cet appel à des élus, des militants syndicaux pour illustrer la diversité des choix qui pourraient être offerts aux communistes mais dont nous pensons qu’ils pourraient les unir [1] : Eric Bocquet, Olivier Le Berquier, Gérard Cazorla, André Chassaigne, Cécile Cukeirman, Gilbert Garrel, Pierre Garzon, Sébastien Jumel, Pierre Lacaze, Didier Lereste, Michèle Picard, Hervé Poly, Fabien Roussel, Yvon Scornet, Michael Wamen

[1liste non limitative...

Brèves Toutes les brèves

  • Quelle gauche reconstruire ?

    Décidément,
    Depuis des années, l’orientation du parti communiste tourne et retourne autour d’une seule question, la (...)

  • La fin des partis ?

    Suite de "tout change pour que rien ne change"
    Les partis politiques seraient donc dépassés... Ils seraient (...)

  • Un candidat PCF ?

    Il y a une circonscription où le PCF présente un candidat, au milieu des quelques cas de candidats PCF-FI, ou des (...)

  • Pierre Laurent, la dérive...

    Pierre Laurent vient de diffuser une lettre aux salariés de l’énergie pour se différencier du programme anti-nucléaire (...)

  • Fanon, les communistes...

    Des jeunes peuvent facilement découvrir cette magnifique chanson de Ferré "les anarchistes"... Ils n’auront jamais (...)

  • JLM, la mer et l’énergie...

    Le soutien à Jean-Luc Mélenchon doit avoir les yeux grands ouverts sur les risques d’une bataille personnelle qui se (...)

  • D’ou vient Macron....

    Centriste Année Voix %inscrits %exprimés Lecanuet 1965 3 777 119 13,06 % 15,57 % Poher 1969 5 268 651 17,85 % 23,31 (...)

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).