38ème congrès PCF

Amendements sur le préambule amendements travaillés par les auteurs du Rhône du manifeste

, par  communistes , popularité : 2%

Projet de nouveau préambule du texte

Pages : 3 – 4 – 5

Explication : il faut imaginer ce texte à l’issue du congrès qui l’a adopté et qui s’adresse à l’ensemble des communistes et au-delà. (en italiques ou en gras)

Les parties modifiées ou rajoutées par les amendements adoptés par les conférences des sections, les congrès départementaux et le congrès national. Ils enrichissent la base commune de discussion choisie les 4 – 5 et 6 octobre par les communistes.
Page 3

- Le titre est modifié ainsi : « Manifeste pour un parti communiste du 21ème siècle »

Rajouter les 2 paragraphes suivants en tout début de texte :

Les délégués réunis en congrès extraordinaire du Parti Communiste Français tenu à Ivry du 23 au 25 novembre 2018 se sont rassemblés en adoptant le texte ci-après intitulé : « Manifeste pour un parti communiste du 21ème siècle »

Notre 38ème congrès est vital.

- Les 3 paragraphes ci-dessous remplacent les lignes 2 à 7

En juin 2017, les communistes décidaient, à l’issue des élections présidentielle et législatives, de convoquer un congrès extraordinaire. Après un débat démocratique très riche le texte alternatif « Pour un manifeste du Parti Communiste du 21ème siècle » était choisi par les adhérents comme base commune de discussion.

Pour la 1ère fois le texte proposé par la direction nationale sortante n’était pas retenu. Cette situation inédite et extraordinaire démontre que les communistes ont fait preuve d’une grande maturité politique et d’un grand sens des responsabilités. Loin de mettre notre parti à feu et à sang, ils ont renforcé leur unité et respecté le cap politique choisi tout en l’enrichissant de leurs amendements.

Le congrès a décidé d’une réorientation politique devenue incontournable du fait de notre effacement progressif et de notre perte de visibilité nationale qui sont au cœur des préoccupations des communistes. Avec l’adoption du Manifeste et les décisions du congrès, il est possible de dépasser cette situation et de créer un nouvel essor de notre parti. Les communistes disposent pour cela d’une orientation claire, des outils nécessaires pour la faire vivre et pour reconquérir l’influence de notre parti et reconstruire une organisation révolutionnaire de notre temps.

- Pages 8 à 38 sans changement

- Page 39 remplacer la phrase : « Leur absence... jusqu’à antisémites. » par :

Leur présence et celle des idées communistes dans le champ politique sont des obstacles efficaces à toutes les récupérations nationalistes, populistes, xénophobes, racistes ou antisémites.

Page 4

- Lignes 1 à 7 sans changement

- Lignes 8 à 30 remplacer par le texte ci-joint :

Le bilan stratégique et organisationnel était impératif. Il a permis un débat sans tabou, la décision audacieuse d’une réorientation politique et des changements que les communistes, nombreuses et nombreux pensaient nécessaires pour la prise d’initiative à tous les niveaux par celles et ceux qui aspirent à changer l’ordre existant et pour construire une unité réelle et agissante des communistes.

Le Manifeste adopté par le congrès a décidé de mettre un terme à l’effacement du parti et de ses idées, à la pratique du coup par coup dans une stratégie illisible et au manque d’ambition et d’incarnation. Il a fait le choix de construire un renouvellement politique profond de notre organisation, à même de renforcer notre influence et notre place au sein d’un rassemblement efficace pour notre peuple.

Le congrès a adopté des choix clairs qui sont autant d’éléments de réponse précis aux questions centrales pointées tout au long du débat préparatoire au congrès, en les conjuguant à l’ambition d’un nouvel internationalisme :

- Lignes 31 à 52 sans changement.

- Lignes 53 et 54, modifiées ainsi :

Les communistes dans leur section, leur département et les délégués au congrès extraordinaire ne se sont pas résignés à sombrer dans les habitudes, les redites et le refus des remises en cause. Ils ont bousculé le parti, permis que les bouches s’ouvrent tout en faisant des efforts positifs pour se rassembler dans leurs diversités et construire le devenir de leur parti. Plus rien ne sera comme avant !

Page 5

- La ligne 1 est modifiée ainsi :

En répondant clairement à ces questions, le congrès affirme sa volonté de sortir le PCF de la spirale de l’effacement et de l’affaiblissement.

- Les lignes 2 et 3 deviennent :

Il partage la conviction qu’il ne peut y avoir… jusqu’à la fin sans changement.

- Les lignes 4 à 6 deviennent :

Il partage la nécessité d’un renouvellement… Le reste sans changement.

- Ligne 7 sans changement

- Supprimer les lignes 8 à 10

- Lignes 11 à 13 modifiées ainsi :

Le Manifeste adopté par le congrès est mis à la disposition de toutes et de tous les communistes pour permettre le développement d’actions transformatrices ambitieuses de notre parti au lieu de la paralysie liée à la recherche de faux équilibres.

- Lignes 14 à 17 modifiées ainsi :

Le congrès appelle les communistes, les militantes et les militants à s’en saisir pour mettre en œuvre la réorientation qu’il a décidé en recherchant l’unité indispensable à la mise en mouvement du plus grand nombre pour redonner à notre parti sa pleine capacité d’action à travers une perspective politique et stratégique claire.

- Ligne 18 sans changement

Lignes 19 à 27 à modifier selon les décisions du congrès quant à la formulation des titres de chapitres.

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).