ANC, une nouvelle organisation communiste

, par  pam , popularité : 1%

Charles Hoareau l’avait annoncé à la dernière réunion de coordination des assises, une nouvelle "association nationale des communistes" a été créé pour, selon ses statuts, rassembler les communistes dans leur diversité, sans se situer en concurrence avec les organisations existantes et donc ne pouvant présenter de candidats à des élections...

Si cette nouvelle structure permet à des militants de mieux s’organiser, tant mieux. Mais on peut s’interroger sur ce qu’elle pourra faire que ne faisait pas les nombreuses structures existantes, dont celles ayant déjà cette forme d’association ouverte, comme Rouge Vif. Qu’est ce que l’ANC fera de mieux que Rouge Vif ? Nous verrons à l’usage.

L’objectif de "rassembler les communistes" est partagé par la plupart des militants.La démarche des assises cherchaient à en créer pas à pas les conditions. On peut comprendre que certains cherchent à tout prix un raccourci. Mais il n’y a aucun "truc", ni bien sûr de "sigle" pour résoudre des difficultés qui demandent des liens personnels et politiques et non de simples déclarations d’intention. Et si certains se cherchent en fait un leader, ils devraient tenir compte des échecs répétés des tentatives successives de "coordination" ou "convergence" conduite par des dirigeants historiques dont aucun n’a su résister à l’émiettement...

La seule vérité est celle de l’organisation réelle, celle qui se construit dans un quartier ou une entreprise, celle qui consacre ses efforts à ancrer des liens politiques avec les masses dans l’action, la formation, la propagande... Et de ce point de vue, internet est un terrible piège quand il conduit à croire qu’en consacrant son temps à donner son avis sur un site ou un réseau social, on a contribué à la reconstruction politique d’un point de vue communiste.

Pour notre part, nous continuerons à porter nos efforts à faire vivre et renforcer des structures militantes de bases dans le parti communiste, malgré sa direction, malgré les contradictions, parce que nous pensons que ne pas dire aux travailleurs que la question du parti communiste est essentielle est leur mentir, même par omission. Ils ont un besoin urgent de (re)prendre conscience de la nécessité de leur propre organisation politique, donc d’un parti communiste. Aucune association, collectif ni syndicat ne remplacera cette exigence.

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).