Causerie et novlangue post-communiste

Voici ma réponse au courrier électronique de Pierre Laurent, envoyé je suppose à tous les communistes, à propos de la nouvelle revue du PCF "Cause commune".

Tout d’abord, je ne supporte pas la personnalisation automatique des message, cette lettre est évidemment envoyée à beaucoup de monde et ne m’est pas destinée personnellement. C’est un mensonge publicitaire fréquent, mais c’est une erreur politique, car cela crée en fait une distance, et même une méfiance sur le message.

D’autant que je n’attends pas de "causerie" entre communistes, comme semble l’indiquer le courriel utilisé (causerie@causecommune-larevue.fr), mais un débat collectif approfondi, sérieux, et constructif, dans une démarche rationnelle, scientifique au sens fort, celui qui cherche la vérité en se confrontant à l’expérience.

Et sur le fonds, j’attends que Pierre Laurent s’engage (enfin !) pour une cause communiste et cesse de chercher encore et toujours la nov-langue qui résoudrait l’impasse de plus en plus visible de ses stratégies successives qui se résument à une seule, comment ne pas permettre que l’histoire communiste renaisse...

Fraternellement,
Pam

et voici le début du message reçu pour ceux qui ne l’ont pas eu...

Bonjour Pierre Alain

La période dans laquelle nous vivons est particulièrement mouvante. Des forces politiques vieilles de quelques mois se sont imposées au sommet de l’affiche électorale du printemps 2017, plongeant dans la plus grande difficulté celles qui structuraient la vie politique nationale depuis près de 40 ans. Quelques mois plus tard, Emmanuel Macron bat pourtant déjà des records d’impopularité. Face à ce monde en mouvement, le raisonnement routinier (« toutes choses égales par ailleurs », etc.), affectif et superficiel nous condamnerait à l’incapacité de comprendre la situation et, par là, à l’impuissance.
Nous avons donc besoin de nous doter d’outils pour mettre en commun nos élaborations, nos réflexions, nos expériences.

C’est dans cet esprit que nous lançons ce mois-ci la revue d’action politique du PCF, "Cause commune".

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).

Commentaires récents