Tripoli : le bombardement du centenaire

Dans quelques mois, il faudra organiser un anniversaire à Tripoli. On ne sait pas encore qui pourra l’organiser et sous quelle forme..

La guerre de colonisation de la "Tripolitaine", dernière enclave ottomane dans la région, commença en septembre 1911. L’Italie qui s’était fait devancé par les principales puissances coloniales pour le partage du monde [1] se précipitait sur cette région proche de la péninsule.

L’aviation venait de faire son apparition, et comme toujours devant une avancée scientifique ou technique, les militaires sont présents pour chercher à s’en servir... Voler au dessus des forces ennemies, voilà qui est intéressant, et bien entendu, lui jeter des explosifs sans avoir besoin de progresser sous son feu est quand même extraordinaire...

Les premiers bombardements sont attestés en Novembre 1911 [2]. On ne sait pas si à l’époque on se préoccupait de faire la différence entre victimes civiles ou militaires. Comme la télé n’était pas encore inventée, cela n’était sans doute pas nécessaire.

Reste à savoir qui va organiser l’anniversaire. Khadafi, devenu le héros de la résistance à l’occident en Afrique ? l’OTAN fêtant son succès après l’Irak et la Côte d’Ivoire ? ou cet anniversaire se fera-t-il "en vrai", par les bombes si la guerre dure encore ?

De toute façon, on peut craindre que ce soit toujours les mêmes, Seillère, Schneider ou d’autres grandes familles bourgeoises, qui tirent les marrons du feu.

Espérons que d’ici là, le mouvement pacifiste se sera réveillé en France, que le refus des guerres coloniales, des interventions militaires Françaises, de l’intégration dans l’OTAN aura repris de la force dans le peuple Français

[1La France avait pris pied dès 1830 à Alger, pillant le trésor pour financer, entre autres, les familles Seillère et Schneider, symboles du capitalisme Français

[2Dictionnaire d’art et d’histoire militaires, Anddré Corvisier, Editions PUF, 1988

Sites favoris Tous les sites

2 sites référencés dans ce secteur

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).

Commentaires récents