Sortir par la droite.. ou...?

L’humanité du 21 juin propose un débat sur le Brexit. 4 intervenants, un député du Labour contre le Brexit, un militant de gauche présenté comme pro-Brexit dans le titre, mais qui conclu son article par un appel "défensif" à rester dans l’UE pour déjouer le plus gros risque, un professeur de sciences politiques qui réaffirme que sortir, c’est renforcer le camp raciste [1]... et Anne Sabourin dont on apprend qu’elle représente le PCF au PGE. On ne sait pas où elle a fait ses classes dans les batailles populaires, quelle section du parti elle a animée, mais c’est une jeune dirigeante qui monte... tout à fait représentative de l’étude sociologique de Julien Mischi sur l’évolution du parti. Elle disait il y a un an au moment du diktat européen contre la Grèce « Après cette crise, il ne peut y avoir de statu quo », pourtant elle reste figée dans son statu quo idéologique.

Dans l’Huma elle a cette phrase qu’elle devait relire... "Le référendum ne laisse que deux options au peuple : rester dans l’UE néolibérale, ou sortir par la droite...". Elle en conclut bien sûr qu’il faut être "offensif sur le projet alternatif", autrement dit rester pour peser à gauche... Mais sa formule devrait la conduire à accepter que le débat porte justement aussi sur la 4eme alternative, sortir à gauche !

Et si la gauche anglaise ne peut porter un tel objectif, ce qui n’est pas très étonnant compte tenu de la domination de la social-démocratie et dans son aile radicale, du trotskysme, la question est bien différente en France.

Si le parti communiste ouvrait le débat sur sa mutation proeuropéenne, retrouvant son histoire de lutte contre la construction européenne et s’il portait un projet politique internationaliste de rupture avec l’UE, l’Euro et l’OTAN dans la perspective de la sortie du capitalisme, alors le débat populaire serait très différent !

Oui, Madame Savourin, nous pouvons aussi "être offensif sur le projet anticapitaliste et internationaliste réaffirmant la souveraineté populaire en France", et franchement, pour le peuple, ça parait beaucoup plus réaliste que d’espérer l’Europe sociale...

allez, ouvrons le débat pour sortir du piège de la fausse alternative..

PNG - 25.7 ko

[1on voit que l’humanité a le sens du débat, quand il s’agit de donner la parole aux socialistes, à la droite ou même au patronat, on trouve de la place, mais pour donner la parole aux opposants de gauche à l’Union Européenne, c’est impossible...

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).