Qu’un sang impur abreuve nos sillons !

Marie-Christine Blandin cultive le contre-sens !

Marie-Christine Blandin, sénatrice d’Europe Écologie - Les Verts, le parti européiste jusqu’au fanatisme, se croit bien maligne. À la tribune du Sénat, à l’occasion d’un débat sur une soi-disant « refondation de l’école », elle a pris la parole pour étaler un humanisme de pacotille qui n’est qu’une inculture. Son problème ? Les paroles de la Marseillaise où il est dit qu’« un sang impur abreuve nos sillons ». Elle veut y voir un « un appel à la xénophobie ». Elle appelle les enseignants à expliquer aux enfants des écoles que ces mots sont « d’un autre âge » !

Mais tu te trompes, Marie ! Quand nos ancêtres de la Révolution française parlaient de sang impur, ils parlaient du leur, de leur propre sang, qu’ils étaient prêts à répandre sur la terre pour que la Révolution triomphe. C’est qu’ils maniaient avec brio la dérision : le « sang pur », le « sang bleu », c’était celui des aristos ! Alors eux, ils se flattaient d’avoir un sang impur, par moquerie en quelque sorte. D’ailleurs, ce sont plutôt leurs ennemis, les aristocraties européennes, qui se flattaient d’avoir le sang pur… les sots ! De même, ils se disaient « sans culotte », Marie. Mais ils ne courraient pas tout nu dans les champs ; ils avaient des pantalons. Les culottes, sortes de bermuda collant qui arrivait aux genoux, portées sur des bas (de soie), étaient la tenue des nobles. Alors qu’eux n’en avaient pas, tu vois ça, Marie ? D’où le mot « sans-culotte ».

Mais allô, quoi, Marie ? Mais tu captes, oui ?

Voir en ligne : sur le blog resistance des communistes du Nord

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).

Commentaires récents