Pour les salaires, la lutte s’organise... et peut être payante !

Comme l’exprime notre camarade Paul Barbazange sur ce site, pour combattre efficacement le capitalisme, il y a nécessité d’organiser la lutte pour l’augmentation générale des salaires. Et les travailleurs petit à petit le font. Ce qui semblait impossible il y a seulement quelques années, se réalise sous nos yeux, car l’exploitation capitaliste devient de plus en plus forte sous le joug notamment de l’U.E. Ci-dessous, ce sont deux exemples probants de luttes rassembleuses pour les salaires (lu sur le site "Canempechepasnicolas").

C’est le cas des salariés du site d’Alcatel-Lucent à Illkirch, qui ont cessé le travail ce 12 mars 2012 pour protester contre deux années sans hausse des rémunérations. Quelque 300 personnes (sur un effectif de 650 salariés) se sont rassemblées hier matin devant les bâtiments du site. De telles manifestations avaient lieu également dans les autres villes de France où l’équipementier téléphonique possède des établissements et devant le siège parisien du groupe. « Nous avons observé une grève d’une journée parce que pour la 2ème année consécutive, la direction a décrété le gel des salaires », ont expliqué les responsables des syndicats. Les leaders syndicaux ont fustigé « l’augmentation aberrante de 35 % que les dirigeants se sont octroyés à la suite de l’amélioration de 3,9 % du résultat opérationnel », mais également « le management du groupe qui ne veut plus produire qu’en dehors de la France ».

C’est le cas aussi des salariés des Talcs de Luzenac (Ariège) qui, début mars 2012, ont bloqué l’usine pour l’augmentation de leurs salaires. Les travailleurs de la plus grande mine du genre à ciel ouvert en Europe, détenus par le groupe Imerys, ont obtenu la hausse de salaire qu’ils réclamaient, au terme d’une semaine de grève. A l’appel de leurs syndicats, les 250 salariés permanents avaient organisé des piquets de grève en réclamant 2,4% d’augmentation alors que la direction ne proposait que 1%. Au fil des négociations, la direction a relevé ses propositions à 1,8%, 2%, puis 2,2%. Et finalement, c’est sur ces 2,2% de hausse générale au 1er janvier 2012 que les salariés ont ratifié l’accord. Les dirigeants du groupe français Imerys, qui ont racheté l’entreprise au groupe anglo-australien Rio Tinto en août 2011 "voulaient réduire les coûts salariaux pour optimiser la rentabilité de l’entreprise qui est déjà en bonne santé", a estimé M. Perez (CGT) en se déclarant "content d’avoir abouti à un niveau d’augmentation acceptable".

Et en cherchant un peu plus, il est certain que l’on pourrait trouver bien d’autres exemples...

Pascal Brula

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).

Commentaires récents