Patrik Köbele, président du Parti communiste allemand (DKP) : « Nous devons descendre dans la rue »

C’est à Mörfelden-Waldorf, dans le Land de Hesse, que, les 2 et 3 mars, le Parti communiste allemand (DKP) organisait son 20ème Congrès. 152 délégués, âgés de 17 à 88 ans, étaient venus de tout le pays. Le DKP a été fondé en 1968 en tant que successeur du Kommunistische Partei Deutschland, interdit en 1956 dans l’Allemagne de l’Ouest de l’époque. Le président fraîchement élu, Patrik Köbele, a déclaré à l’adresse de Junge Welt :

« Je pense que les défis qui se présentent aujourd’hui en Allemagne rendent plus que jamais nécessaire l’existence d’un parti communiste. L’impérialisme allemand est parvenu à tellement exploiter les pays de la périphérie de l’Europe que la crise frappe moins fort chez nous.

Malheureusement, une partie de notre mouvement ouvrier se laisse entraîner là-dedans. L’une de nos tâches principales pour les mois à venir consistera à rompre ce consensus. Nous devons arriver à ce que la classe ouvrière se batte pour ses propres intérêts. C’est une grande responsabilité que seuls les communistes peuvent assumer.

La deuxième tâche primordiale que je vois, c’est que nous devons soutenir, dans les quartiers et au niveau des communes, les initiatives dans lesquelles les gens luttent pour leurs intérêts directs. Aujourd’hui, la crise se répercute sur les budgets communaux et les citoyens eux-mêmes. Nous devons descendre dans la rue, contre le démantèlement social, contre la hausse des prix des loyers. Le présent Congrès du parti doit être l’impulsion de ce mouvement. »

Source : Junge Welt, 4 mars.

Lu sur le site du PTB

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).