Une étoile qui se vide de sa substance rouge Recollons la faucille et le marteau sur nos cartes !

, par  Gilbert Remond , popularité : 2%


Nous avons découvert la suppression du marteau et de la faucille en recevant nos nouvelles cartes. Les outils comme nous le disons avaient disparus, laissant place à l’étoile à moitié rouge du PGE. Tout un symbole en somme. Notre sigle est une étoile qui se vide de sa substance rouge.

Nous avons aussi découvert que cette carte nous faisait membre de la gauche européenne. Tout cela a été décidé dans notre dos, n’a fait l’objet d’aucun débat avec les communistes. Il y a une sorte de cabinet noir qui décide et nous met devant le fait accompli, raison pour laquelle nous pensons que la fusion-absorption dans le Front de Gauche se fera par la bande, sans que là non plus, nous n’en discutions vraiment.

Il me semble que la campagne de dénigrement dirigée contre ceux qui représentent et défendent un point de vue "orthodoxe" (condamnation de l’impérialisme, de son jumeau le sionisme, de l’Europe prison des peuples, du capitalisme en adoptant son contraire le socialisme, c’est-à-dire le processus de liquidation de la propriété privée des moyens de productions et d’échanges, remise à sa place du sociétal et de ses corporatismes communautaires), vient en appui à ces grandes manœuvres, qui veulent interdire (j’entends d’un point de vue raisonnable, celui de de la pensée) toute idée s’appuyant sur une volonté de sortir du capitalisme en dehors des voies admises par les institutions bourgeoises, entre autre par le recours à la violence, ce qu’a rappelé fermement hier le ministre de l’intérieur, autrement dit de tout ce qui pourrait permettre au peuple de sortir des formes construites par la société bourgeoise pour maintenir sa domination.

Une véritable police de la pensée existe, dont nous voyons concrètement cette semaine l’activité, mise en place par les appareils idéologiques d’état qui n’ont jamais été aussi puissant depuis qu’Althusser en a postulé les concepts dans son ouvrage "position", l’élément nouveau étant toutefois le ralliement du parti communiste à ce dispositif et de la presque totalité des organisations gauchistes d’hier (le concept ne veut plus dire grand chose du point de vue de son acceptation post-soixante huitarde mais reprend par contre tout son sens du point de vue développé par Lénine).

Pour notre part nous avons trouvé une formule qui détourne cette carte social-démocrate pour la ramener à sa fonction d’origine, celle de membre d’un parti communiste de type léniniste, en fabricant des petits autocollants avec faucille et marteau. Faites le savoir, et adressez vous à la section de Vénissieux (pcf.venissieux@wanadoo.fr) ou par l’intermédiaire du site lepcf.fr pour vous en procurer ou fabriquez en vous même.

Nous appellerons ce comportement la "désobéissance des communistes", ce qui vaut mieux que ce "silence des communistes" faisant titre à un livre italien porté au théâtre qui noue son récit autour de la liquidation du PCI et du courant politique qui en Italie le portait, traduisant par là, la torpeur qui a saisi les femmes et les hommes du plus grand parti communiste d’Europe, ce grand parti de masse qui à la Libération sut mener des luttes de grande portée pour tirer le peuple vers son émancipation et le progrès social, mais qui s’est arrêté en chemin, miné par le réformisme et l’opportunisme, livrant ce peuple à la démagogie fascisante et corrompue des Berlusconi et autres mercenaires du système bancaire mondial (FMI, Gordon Brothers et compagnie).

Disons-le, par cet acte symbolique, nous refusons de disparaître comme courant historique, émanation de la classe ouvrière révolutionnaire. Nous gardons, pour nous distinguer, le signe de cette fierté, celle qui symbolise sur fond rouge, l’alliance des travailleurs des villes et des champs, des hommes et des femmes (puisque la faucille est un instrument féminin : voir sur le site Réveil communiste l’article sur l’histoire du marteau et de la faucille).

Gilbert Rémond

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).