Cantonales : états des lieux. Jean Louis Cailloux

, par  tomtom

Le 30 mars 2011 à 18:49, par tomtom En réponse à : Cantonales : états des lieux. Jean Louis Cailloux

Je suis très heureux de constater que du bout des lèvres vous acceptez de dire que le PCF dans le FdG a progressé lors de ces élections cantonales, trop peu certes, mais il a progressé. Ca faisait un petit moment que ça n’était pas arrivé. Vous semblez dans le bilan ne pas avoir parlé des sections qui ont présenté un candidat PCF en dehors du Front de Gauche. Qu’en est-il ? Je crois que c’est dans la Seine Maritime ou la Somme... Pour ce qui est du Limousin, où le NPA est dans le FdG le score n’est pas mal non plus.
Par ailleurs, le seul parti qui progresse en voix et en sièges dans ces élection est EELV. On peut peut-être se demander si la raison ne tient pas au fait que ce parti est une "fédération" de différentes sensibilités écologistes, comme le Front de Gauche est une fédération de sensibilités collectivistes. Je pense qu’on peut se fédérer sans se fondre, temporairement ou durablement. Si tout le y gagne...

Quant au vote FN, je me suis toujours refusé à intégrer un Front Républicain pour 3 raisons : j’ai déjà beaucoup de mal à me faire violence pour voter PS au second tour de temps en temps et n’ai jamais voté Vert ou UMP. Il y a une trop grande "distance politique". Il me semble que c’est aussi détourner l’idée de démocratie qui est d’élire SES représentants. Je crains aussi en fait que dans le cas où le Front de Gauche ( ou le PCF seul) arriverait à atteindre 25% au 1er tour , ce même Front Républicain ne sévisse contre le FdG pour "éviter un retour au stalinisme".
Enfin, la 5eme république est si bien verrouillée qu’elle interdit quasiment tout succès national en dehors de "l’UMPS".( c’est un avantage que nous avons sur la Lybie ou la Tunisie, nous avons 2 partis uniques !). Les statistiques effectuées au second tour montrent clairement que, dans un duel PS-FN, les électeurs de la droite non frontiste votent 20% pour le FN, 20% pour le PS et s’abstiennent à 40%. Il y a donc peu de risques FN pour la présidentielle et il n’y en a aucun pour les législatives puisque le FN n’a obtenu qu’1 élu.

Par contre ces 5% de vote de droite vers le PS en cas de second tour FN-PS ne vont pas arranger les affaires des communistes qui espèrent un gouvernement de "gauche plurielle". Des militants LO ou NPA diront , ce que je ne fais pas, que le FN est "l’allié objectif" du PS, qui ne va pas être enclin à dévoiler un programme gauchisant pour apater les centristes de droite. On peut craindre encore une campagne à encéphalogramme plat avec QI niveau des huitres....

Sites favoris Tous les sites

2 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).