Les fous du sexe

, par  auteurs à lire , popularité : 1%

Commentaires par le mystérieux Descartes, de la présentation des nouveaux dirigeants du parti...

Voici la composition des organes de direction du PCF, telles que publiés aujourd’hui sur le site de ce parti (page consultable ici). J’ai bien entendu gardé strictement la mise en page de l’original :

Le Conseil exécutif national élu :

Bessac Patrice Assassi Eliane
Brynhole Marc Bardot Caroline
Chabalier Jacques Benoist Lydie
Corbeaux Eric Cohen Laurence
Dartigolles Olivier De Almeida Isabelle
Dharreville Pierre Faucillon Elsa
Dimicoli Yves Haloui Fabienne
Frostin Jean Louis Le Bail Danielle
Garnier Gilles Lecroq Emilie
Genevée Frédérick Lorand Isabelle
Gibelin Jean Luc Mazet Annie
Injey Bob Mendelsohn Christine
Le Hyaric Patrick Roussillon Marine
Negre Jean-Charles Samarbakhsh Lydia
Parny Francis Sandoval Véronique
Rondepierre Denis Simonnet Nathalie
Savoldelli Pascal Vieu Marie Pierre

En gras les nouveaux élus



Présidence du CN : Isabelle De Almeida

Trésorier : Jean-Louis Le Moing

Les membres de la coordination nationale :

Bessac Patrice

Chabalier Jacques

Dartigolles Olivier

Injey Bob

Negre Jean-Charles

Assassi Eliane

Benoist Lydie

De Almeida Isabelle

Samarbakhsh Lydia

Vieu Marie Pierre


Vous n’avez rien remarqué ? Allons, lisez avec attention... oui, vous l’avez bien vu : les deux listes ne sont pas triées par ordre alphabétique, comme on le fait habituellement, mais par sexe ! Dans le premier cas, on a mis dans la colonne de gauche les êtres humains porteurs de couilles - enfin, on suppose - et dans la colonne de droite les êtres humains doués de vagin. Dans la deuxième liste, les cinq noms des couillus - là encore, c’est une supposition - précèdent les cinq amazones [1].

Difficile de trouver une meilleure illustration des ravages que les soi-disant "féministes" sont en train de faire dans le Parti qui autrefois était celui de la classe ouvrière. Difficile de mieux illustrer aussi combien le pseudo-féminisme de ces croisées, loin d’être une vision égalitaire et universaliste, est au contraire une idéologie revancharde et clivante. Il ne s’agit pas pour cette engeance de faire coexister harmonieusement des femmes et des hommes égaux dans des instances de direction où ce qui compte est le travail, la compétence, l’intelligence et le dévouement de chacun. Il s’agit au contraire de marquer à chaque opportunité que femmes communistes et hommes communistes sont d’irréductibles adversaires, représentant chacun les intérêts de son sexe. Pourquoi sinon marquer d’une manière aussi nette, aussi visible le fait que les membres de la coordination nationale et du comité exécutif national ne se mélangent pas dans l’ordre alphabétique mais au contraire se classent par "communauté" ?

On peut suggérer aux auteurs de cette monstruosité plusieurs variantes. Pourquoi pas de classer les membres des instances en fonction de leurs préférences sexuelles ? Ou de leurs "identités de genre", puisqu’on y est ? Pourquoi ne pas faire plusieurs colonnes en fonction de la couleur de la peau ? Après tout, n’a-t-on pas le droit de voir la "diversité" à l’œuvre au même titre que la parité ?

Il en va du sexe comme de la religion. La société est devenu laïque du moment où la religion d’une personne est devenue une question privée sans influence sur son statut ou sur les opportunités qui s’ouvrent à elle. En d’autres termes, la laïcité c’est l’indifférence aux religions. Et bien, on pourra dire que le féminisme - le vrai - aura atteint son but lorsque la société sera indifférente au sexe de chaque citoyen à l’heure de le payer, de le choisir pour un emploi ou de lui confier une responsabilité. Qu’un parti qui dénonce à chaque pas le sexisme prenne l’initiative de lister ses dirigeants en les regroupant par sexe n’est pas la moindre de ses paradoxes...

Si Lénine voyait ça...

Descartes


PS : en lisant le rapport de Pierre Laurent qui présente les candidats au CEN, je tombe sur ce paragraphe absolument délicieux (le document complet peut être consulté ici) :

La Liste des membres du CEN que je vous propose est la suivante :

17 femmes dont 10 qui en étaient déjà membres :

(...)

et 7 nouvelles arrivées :

  • Caroline Bardot – Inspectrice du Travail, Hauts de Seine, Conseil régional Ile de France
  • Elsa Faucillon – secrétaire fédérale Hauts de Seine
  • Emilie Lecrocq – vie du Parti- Seine St Denis
  • Marine Roussillon – Responsable du secteur Ecole, Paris, normalienne, enseignante
  • Lydia Samarbakhsh – travaille avec moi, Paris
  • Véronique Sandoval – Secteur Travail
  • Nathalie Simonnet – direction Fédération Seine St Denis

Vous connaissez donc la profession de Lydia Samarbakhsh... c’est d’ailleurs probablement ce qui lui vaut une promotion très accélérée : elle rentre en un coup au Comité National, au Comité Exécutif National et à la Coordination Nationale. Pour quelqu’un qui dans la direction précédente n’était qu’un obscur membre de l’équipe formation, ce n’est pas mal. En tout cas, on ne pourra pas reprocher à Pierre Laurent de manquer de franchise...

[1Vous aurez d’ailleurs remarqué que dans les deux cas les hommes sont listés d’abord et les femmes ensuite. Je n’imagine pas que le gang féministe du PCF puisse laisser passer une telle "insulte sexiste faite aux femmes". Je pense que Pierre Laurent ferait bien de s’excuser tout de suite, s’il ne veut pas risquer une émasculation publique.

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).