Un peu de mémoire des présidentielles

jeudi 26 avril 2012
par  pam
popularité : 2%

La médiatisation nous pousse en permanence dans l’instantané, et la perception des résultats électoraux n’y fait pas exception. Au mieux, on trouve des comparaisons avec la dernière échéance médiatisée.. Un peu de recul ne fait pourtant pas de mal au contraire... par exemple en observant le premier tour des présidentielles depuis 1969...

La lecture des résultats en % des inscrits donne une bonne représentation de l’évolution des rapports de force, montrant la mobilisation respective de chaque force et la part qui reste à l’abstention.

L’abstention qui progressait en permanence de 1981 à 2002 a fortement reculé en 2007 pour repartir à la hausse cette année. On voit aussi que si la droite avait fortement reculé de 1969 à 1981, elle est en progrès depuis, jusqu’à 2007, et que son recul de 2012 la laisse encore à un niveau beaucoup plus élevé qu’en 1981.
PNG - 81.3 ko

Enfin, on peut noter que le total extrême-gauche + parti communiste ou Front de Gauche reste en 2012 à un niveau bas, supérieur certes à 2007, mais en dessous de 1995 ou 2002, sans parler de 1981.

Le graphique des résultats en exprimés donnent les mêmes indications avec de plus le constat que 2002 aurait pu être pire, la mobilisation relative de l’électorat d’extrême droite n’ayant pas été plus fort que les autres. Ce n’est pas l’abstention qui a créé le choc du deuxième tour...
PNG - 62.8 ko

Enfin, l’évolution globale du rapport gauche-droite ne peut que conduire à souligner que malgré les sondages, le résultat du prochain deuixème tour n’est pas écrit d’avance. Au contraire, le total droite se situe à une niveau qui reste élevé.
PNG - 29.7 ko

Les chiffres...

les données de 1981 ont été corrigées par rapport aux premières versions qui avaient classées Crepau à Droite et le PSU en écologiste...

Type 1969 1974 1981 1988 1995 2002 2007 2012
Abst 6614327 4827210 6 882 777 7 119 818 8 646 994 11 698 956 7 218 592 9 452 972
Nuls 295 036 237 107 477 965 622 566 882 408 997 262 534 846 698 961
Ext.D 286 447 234 643 0 4 376 742 6 014 373 5 471 739 4 652 937 6 421 808
D 15 320 467 13 056 304 14 316 724 11 110 304 12 007 692 10 272 310 18 689 427 13 673 779
Eco 0 514 079 1 126 254 1 149 897 1 010 738 2 031 561 1 059 674 828 392
Div.G 0 0 964 200 0 0 2 178 975 0 0
PS 1 949 693 11 044 373 7 505 960 10 381 322 7 098 191 4 610 113 9 500 112 10 273 475
PC 4808285 0 4 456 922 2 695 394 2 632 936 960 480 707 268 3 985 088
Ext.G 239 106 689 237 668 057 723 075 1 700 622 2 973 293 2 109 978 703 303
Total 29 513 361 30 602 953 36 398 859 38 179 118 39 993 954 41 194 689 44 472 834 46 037 778
Exprimés 22 603 998 25 538 636 29 038 117 30 436 734 30 464 552 28 498 471 36 719 396 35 885 845

Documents joints

Word - 190.5 ko
Word - 190.5 ko

Commentaires

Logo de pam
vendredi 4 mai 2012 à 11h08 - par  pam

Quelques améliorations et corrections sur les tableaux et graphiques
notamment pour 1981, ou Crepeau avait été classé à droite et le PSU en écologistes.... Ils ont été tous deux reclassés en Divers Gauche.

Logo de Dautrey
vendredi 27 avril 2012 à 22h38 - par  Dautrey

Eh oui, et c’est intéressant :
On y remarque que Georges Marchais faisait presque autant de voix en 1981 que Jacques Duclos en 1969 (il faut dire aussi que le vote à 18 ans était passé par là en 1974). Mais on observe surtout que le vrai décrochage de l’influence communiste s’est produit entre 1981 et 1988, à la fin du premier septennat de Mitterrand et après la participation des communistes au gouvernemant Maurois…
Réfléchissons un peu là-dessus, mes camarades.
Le tableau de PAM sans 1988 perdait effectivement beaucoup de son intérêt !

Logo de pam
vendredi 27 avril 2012 à 19h37 - par  pam

Voila, c ’est fait... Avec 1988...

Logo de pam
vendredi 27 avril 2012 à 12h40 - par  pam

ben... je ne sais pas
je vais demander à un psy communiste à l’occasion, et je complète dès que possible... !!
pam

Logo de Dautrey
vendredi 27 avril 2012 à 07h47 - par  Dautrey

Bizarre, Pierre-Alain !
Pourquoi avoir oublié les présidentielles de 1988 ?…

Brèves

6 juin - Le pourrissement de la vie politique n’a plus de frontières

On avait déjà eu Herzog, Fiterman, Poperen et plus récemment Gayssot ou encore Hue ; mais leur départ s’est achevé dans (...)

2 juin - De la pertinence des sondages...

IPSOS est un organisme sérieux et personne ne peux douter du professionnalisme des enquêtes réalisées par cet institut, (...)

20 mai - Non je n’irai pas voter

Chers amis, puisque je fais partie de ceux dont vous dites qu’ils ont un comportement non politique, je vous indique (...)

20 mai - W. to N. Y.! Un beau film courageux

Welcome to New York !
Un beau film au sujet tristement banal !
Nombreuses sont les femmes de chambre des grands (...)

5 mars - BHL en studio

BHL en studio, c’est mieux pour les Snipers et le brushing.
Voici plusieurs jours que sur Facebook, je publie (...)

21 janvier - Salariés sans frontières... suite

Quelques petites nouvelles autour de la tentative de censure du documentaire « Salariés sans frontières » par France (...)

19 janvier - Salariés sans frontières... un film à voir !

Gilles Balastre avait alerté sur le passage de son film « Salariés sans frontières » » jeudi 16 janvier à... zéro heure (...)

17 décembre 2013 - Après la Lybie, Mélenchon soutient l’intervention en Centrafrique...

Chassez le naturel il revient au galop. Mélenchon était parfaitement solidaire de Mitterrand quand ce dernier avait (...)

5 décembre 2013 - Le gouvernement tire un trait sur les dettes du quotidien L’Humanité

Un amendement au projet de loi de finances rectificative pour 2013 efface une créance de 4 millions d’euros, (...)

30 octobre 2013 - Fini le temps des poètes, vive le fric

La Cour de cassation de Doha a confirmé la peine de 15 ans de prison prononcée en appel contre un poète qatari pour un (...)