Quand faut y aller, faut y aller !

Un militant communiste entend incarner le Front populaire et citoyen à la présidentielle ! Il s’appelle Gautier Weinmann et ne lâche rien !

, par  Alfred Gautier , popularité : 1%

Gautier Weinmann, 33 ans, militant communiste depuis 10 ans, depuis le "NON" de 2015 au TCE et la lutte contre le CPE, entend incarner le Front populaire et citoyen à l’élection présidentielle 2017. Il y a deux mois, il faisait sa proposition dans une vidéo très partagée sur les réseaux sociaux.

Son but est (comme le congrès l’a acté) de :
- Refondre démocratiquement la République,
- D’éradiquer le chômage,
- De lutter contre la finance et proposer des mesures précises pour une nouvelle répartition des richesses en faveur des travailleurs,
- De préparer un nouveau modèle de développement socialiste,
- De refondre démocratiquement l’Europe et de démondialiser l’économie,

Simple citoyen, qui travaille, mène depuis 2 mois une "pré-campagne" 100 % militante, avec le soutien de camarades, sans aucun frais spécifique (campagne 0 euro), sans mélange des genres ni utilisation de moyens publics ou institutionnels.

SOUTENONS-LE PAR TOUS LES MOYENS POSSIBLES,
PARTAGEONS, COMMENTONS !
EN AVANT LES COMMUNISTES !
DEBOUT LES ROUGES !

Brisons l’omerta et le mur du silence !
Écrivons massivement à l’Huma, à l’AFP ! (politique@humanite.fr, politique@afp.com)
Ce camarade de conviction, courageux, est disponible. Il est casserole ni complexe ! Il pourra dignement nous représenter dans la campagne et mener une campagne réellement collective ! Informons nos fédérations, le CN, les sections, les cellules !

Sa page Facebook :
https://www.facebook.com/militantGa...

"Mesdames, Messieurs,

Je m’appelle Gautier Weinmann et je souhaite présenter ma candidature à l’élection présidentielle.

La France se meurt des promesses non tenues, des inégalités croissantes, des espoirs déçus, du chômage.

Le capitalisme conduit la Terre entière à sa perte.

Notre ennemi, c’est cette petite caste arrogante, l’oligarchie financière, qui jouit de tout et se vautre dans l’abondance, au détriment de la majorité des habitants et des espèces vivantes.

La France, nos entreprises, les travailleurs, étouffent sous le poids de la haute finance, de l’Union européenne, carcan des peuples.

Doit-on se résigner, baisser la tête ?

Je ne le pense pas. Relevons le défi !

Mettons fin au cauchemar démocratique, au bâillonnement des citoyens, à l’humiliation des travailleurs et des privés d’emploi.

Appuyons-nous pour cela sur ce qu’il y a de meilleur en nous, dans notre société, et qui ne demande qu’à éclore.

J’en ai la conviction : la délégation de pouvoir n’est plus possible !

Il nous faut ressourcer notre République, en l’instaurant jusqu’au bout, de manière permanente, en tous lieux.

C’est le moment du renouveau.

Notre peuple y a un intérêt vital.

Qui peut croire que les problèmes peuvent être résolus par ceux qui les ont créés, par ceux qui se succèdent au gré des alternances bidons depuis plus de 30 ans dans notre pays ?

Nos luttes doivent prendre de l’ampleur : là-haut, ils veulent empêcher toute rébellion, toute rupture, tout verrouiller, quitte à nous traiter de voyous.

Comment osent-ils ?

La France peut se relever ! À condition que chacun reprenne confiance en lui-même. N’ayons pas peur !

Depuis quand avons-nous cessé de croire au progrès social et démocratique ?

Depuis quand avons-nous cessé de rêver ?

A-t-on réellement tout tenté contre le chômage, la pollution ou encore contre l’isolement des citoyens les uns des autres, un phénomène terrible et destructeur ?

Pourquoi ne pas régler, une bonne fois pour toute, le problème de notre dette publique ?

Pourquoi taire l’audace, l’engagement ? Exprimons avec force notre colère, nos espoirs !

Pour renouveler les pratiques, notre pays a besoin de responsables politiques modestes et humbles.

C’est fini le temps où tout un peuple devait suivre comme un mouton un « chef » suprême, un chef de l’Etat. Ceci, je le dis clairement, c’est la négation de la démocratie.

La France a besoin de plus qu’un changement de Gouvernement, elle a besoin de plus qu’un changement de parti : elle a besoin d’une révolution !

Préparons-nous.

Imaginons la première République, participative, écologique et sociale. 2017 doit être l’année zéro de la démocratie en France !

Créons un collectif d’action, pour gagner sur des objectifs précis.

Menons une campagne collective, voire collectiviste, qui rassemble les forces citoyennes et les militants rouges dans notre pays, actuellement divisés.

Mettons en place une méthode populaire et citoyenne de construction d’un programme de rupture avec tous les conservatismes.

Faisons bouillir la marmite ! Soufflons sur les braises !

Je suis convaincu que nous pouvons réussir et créer la surprise !

Pour le temps qu’il nous reste, je vous souhaite de bonnes luttes. Ne nous laissons pas faire !

Vive la République,

Et vive la France !"

Voir en ligne : Son blog

Il peut y avoir plusieurs candidats ! Allons-y !

Brèves Toutes les brèves

  • Quelle gauche reconstruire ?

    Décidément,
    Depuis des années, l’orientation du parti communiste tourne et retourne autour d’une seule question, la (...)

  • La fin des partis ?

    Suite de "tout change pour que rien ne change"
    Les partis politiques seraient donc dépassés... Ils seraient (...)

  • Un candidat PCF ?

    Il y a une circonscription où le PCF présente un candidat, au milieu des quelques cas de candidats PCF-FI, ou des (...)

  • Pierre Laurent, la dérive...

    Pierre Laurent vient de diffuser une lettre aux salariés de l’énergie pour se différencier du programme anti-nucléaire (...)

  • Fanon, les communistes...

    Des jeunes peuvent facilement découvrir cette magnifique chanson de Ferré "les anarchistes"... Ils n’auront jamais (...)

  • JLM, la mer et l’énergie...

    Le soutien à Jean-Luc Mélenchon doit avoir les yeux grands ouverts sur les risques d’une bataille personnelle qui se (...)

  • D’ou vient Macron....

    Centriste Année Voix %inscrits %exprimés Lecanuet 1965 3 777 119 13,06 % 15,57 % Poher 1969 5 268 651 17,85 % 23,31 (...)

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).