Suite aux résultats du 1er tour de la présidentielle
Revenir à nos fondamentaux

, par  Alfred Gautier , popularité : 2%

La tactique « Front de Gauche » a été validée si l’objectif était de rassembler les forces de gauche "de gauche", mais pas si l’objectif était de révolutionner les rapports de force au sein de la gauche ou dans le pays.

Pour cela, il faudrait moins de tactique, et plus de politique.

Pour commencer, c’était effectivement une erreur de laisser penser que nous pourrions, à court terme, dépasser le FN : les militants sont déçus du rappel à la réalité. Jean-Luc Mélenchon et son équipe ont pu être grisés par certains sondages flatteurs, attention à la "gueule de bois" (pour eux et certains militants) et aux invectives inutiles.

Il est vrai que nous avons conduit une belle campagne. Toutefois, c’est insuffisant pour atteindre l’objectif qui est d’être majoritaire à gauche et de faire reculer le FN. Nous ne le ferons que politiquement, car on n’attrape pas les mouches avec du vinaigre ou en quémandant quelques voix de gauche dans la dernière ligne droite.

De ce point de vue, au-delà d’aspects positifs du programme du Front de Gauche, malheureusement, le FN a été le seul à défendre des combats franchement anti-UE et anti-euro. Notre parti a laissé l’héritière Le Pen monopoliser le thème de l’indépendance nationale, avec des frontières nationales, notamment pour les échanges commerciaux.

Je ne prétends pas que l’on va arriver à 20 % rapidement et facilement. Mais tant que la « gauche de la gauche » se contentera de coller au slogan social-démocrate mensonger d’« Europe sociale » ou de « réorientation de l’euro », elle ne décollera pas, notamment dans les milieux populaires.

Dans le Nord-Pas-de-Calais, notamment dans l’ex-bassin minier, les scores du FN sont considérables, ils doivent nous amener à bouger politiquement.

Oui, votons Hollande, - je suis même prêt à distribuer des tracts si c’est pour virer l’autre - mais sans aucune illusion. Et changeons rapidement notre programme sur les points que je viens d’évoquer, c’est la condition pour que nous puissions représenter une force crédible et réellement alternative dans le nouveau paysage qui va s’ouvrir avec la victoire, probable, du PS.

Fraternellement,

Gautier WEINMANN, PCF Leforest

Sites favoris Tous les sites

2 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).