Renforcer le PCF, cela devient une réalité….au cœur même des manifestations, expression de la solidarité de classe des exploités.

, par  Nicolas Cossange , popularité : 1%

Le nom qu’a choisi notre réseau il ya 2 ans est : "Faire vivre et renforcer le PCF", en biterrois la section de Béziers a largement dépassé ses anciens effectifs d’avant la scission imposée par l’équipe Gayssot et la direction fédérale d’alors...
Le recrutement continue dans les luttes.

Au-delà du nombre, 70.000 à Montpellier, 12.000 à Béziers, de la place en train de se construire de la jeunesse, les manifestations du 12 octobre ont été marquée à Béziers par 9 adhésions au PCF et au moins 4 à Montpellier.

Qui adhère ? A Béziers, j’ai les bulletins sous les yeux : des jeunes et des moins jeunes de 23 à 66 ans ; une légère majorité de femmes, mais peut être n’est ce qu’un hasard du aux circonstances. Des militants aguerris, anciens responsables qui reviennent au PCF après avoir erré ces dernières années car ils ne se reconnaissaient plus dans notre parti après le congrès de Martigues.

Fait nouveaux ils ré-adhèrent en affirmant leur disponibilité à reprendre un rôle actif. Il y a aussi des militant(e)s syndicaux sur la base de leurs luttes.
Ces adhésions, à Béziers, comme à Montpellier, se font au cœur d’un affrontement de classe sans précédent. Bien différent de celui de 95 qui portait l’échec historique de « de la gauche plurielle en 2002 » ; différent aussi de la lutte victorieuse contre le CPE. Bien au dessus en tout cas de ce que sont les confrontations électorales les plus mobilisatrices, toujours plombées par l’abstention populaire.

Ce sont des adhésions au cœur de la plus forte expression de solidarité de classe que je connaisse quand nous marchons ensemble pour notre dignité et notre avenir quand nous sommes, communistes, capables d’affirmer notre volonté d’arracher « la politique » des mains des politiciens.
Ce n’est pas fini.

Dans les diverses formes de luttes retenues par le mouvement (AG de luttes, rendez vous divers), dans les manifestations du samedi 16 des milliers de militants entendrons avec respect, souvent avec intérêt notre appel à l’adhésion… Ils seront particulièrement nombreux dans les cortèges maintenant clairement identifiables du PCF ! mais pas que là ! Des dizaines peuvent y répondre pour peu que nous soyons assez nombreux avec dans les mains les bulletins nécessaires et dans la tête l’objectif d’un parti de classe organisé.

Paul Barbazange, secrétaire de la section de Béziers , membre du Conseil National du PCF...

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).