PCF, immigration, orientation anti-capitaliste, osons le débat !

, par  Paul Barbazange , popularité : 2%

Le moment est exceptionnel. 36,82 % des communistes qui ont participé au vote ont choisi une candidature communiste dans le cadre du Front de Gauche. 40,89% se sont exprimés dans une opposition sans ambiguïté aux diverses et répétées tentatives de mutation. Ne négligeons pas la forte la participation, alors que le nombre de cotisants appelés à voter s’effondre(perte de plus de 8 000 inscrits). Je ne rentrerai pas dans une analyse plus détaillée, elle est à faire dans le collectif.

Le débat rebondit immédiatement, c’est bien.
Chez des communistes partagés entre le constat du renforcement de l’opposition et une absence de candidat communiste à une élection maîtresse, absence qui va coûter cher et sera difficile à vivre.

André Gérin, notre camarade qui a beaucoup apporté, depuis de longues années aux combats quotidiens pour un renouveau de la pratique politique et de l’organisation du PCF mets les pieds dans le plat. A sa façon.

Tirons en parti, osons les débats.

A cet instant je vois deux confrontations d’idées indispensables, sur la stratégie immédiate de rassemblement et la question de la reconquête des votes populaires.

Si je partage le sens de la déclaration "Je n’exclue pas d’ailleurs de me présenter à la présidentielle" car il faut une forte expression communiste autonome pendant le temps de cette campagne je m’interroge sur l’opportunité d’une telle démarche.

Nous savons tous - et André au premier rang d’entre nous- que rien ne se fera dans la vie du PCF et en conséquence dans la vie du pays sans la participation active, raisonnée, militante des communistes.

Au niveau où ils le peuvent, à chaque instant.

Aujourd’hui 19538 dans l’opposition, 28251 toujours dans la majorité.

L’écart se resserre, il demeure.

La candidature Dan Trang, vécue comme une diversion, perd la moitié de son dernier pourcentage.

Nos désirs, nos souhaits, nos espoirs, ceux d’André, les miens, les notres, ceux que partagent la majorité des communistes actuels ( mesurons le nombre de vote Mélenchon "par raison" ou par peur des affrontements, la peur au cerveau après 2002 et 2007), ne peuvent nous aveugler.

Le socle sur lequel nous pouvons travailler , avec lequel nous pouvons évoluer:présidentielles, législatives, congrès est celui du vote. Pas plus loin.

La suite il faudra la gagner, éléments par éléments.

Pour les mêmes raisons.je ne me reconnais pas dans l’ensemble du développement qui suit.

Dans la façon dont André nous propose d’agir pour la reconquête de l’électorat populaire tenté par l’abstention et même le vote Front National.

Non pas que je pense que beaucoup de ce qu’il écrit soit faux : il y a beaucoup à prendre, à travailler, à bonifier, dans ce qu’il nous rappelle par notre travail idéologique et notre participation aux luttes.

Nation, produire en France, construire une autre Europe pour les peuples, apport de l’immigration à notre peuple, situations des couches populaires et de tous les exploités, conséquence de la pauvreté de masse sur l’émergence possible d’un sentiment de classe, absence de perspectives pour la jeunesse, luttes laïques, lutte contre les intégrismes, et mouvement dans les institutions... Luttes qui prendront peut être des formes à ce jour inattendues...

Mais les raccourcis inhérents à une conférence de presse ne peuvent que nous nuire.
Nuire au rassemblement des communistes, nuire aux luttes.

Nos adversaires les plus déterminés ne s’y sont pas trompés, à l’extériieur comme à l’intérieur du PCF.

Ils ont saisi l’occasion d’attiser les clivages, de dresser les uns contre les autres des militants communistes ( membres ou non du parti) qu’un patient travail de rapprochement, l’activité idéologique, les luttes récentes contre la crise permettent et permettront de rapprocher.

Ne prenons jamais aucune disposition donnant l’occasion à nos adversaires de diviser les exploités.

Ne donnons pas d’occasion à l’actuelle direction du PCFen difficultés sur son bilan et sans perspectives de s’accrocher un peu plus à son petit reste de pouvoirs.

Pour cela : "Un pas en avant des masses et pas plus".

Je souhaite que le site "lepcf.fr", le réseau "Faire vivre et renforcer le PCF", les milliers de communistes en mouvement saisissent l’ensemble de la situation pour affûter un grand débat lié à l’action communiste.

Puisse les questions soulevées par André aider à ce mouvement.

Comme l’écrit André à Pierre Laurent ce 21 au matin.
"Osons le débat" Il en est besoin.

En conclusion, pour l’instant, j’ai été à la demande et avec mes camarades de la section de Béziers candidat aux cantonales sur le mot d’ordre "Révoltez vous votez communiste" ;

Nous préparons notre fête de section avec sur l’affiche "Révoltons nous ! Rassemblons nous contre le capitalisme !"

Tout indique que les sections du biterrois s’engageront dans la campagne des législatives et donc des présidentielles en ce sens.

Plaçons les débats sans complexes à ce niveau

Paul Barbazange. Béziers le 21 juin 18 h.

Sites favoris Tous les sites

2 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).