PAME : Tout le monde dans la rue !

, par  communistes , popularité : 3%

traduction pam pour lepcf.fr

Une nouvelle manifestation sera organisée par le PAME du mardi 23 Juin à Omonia à 18 heures.

JPEG - 58.8 ko
manifestation PAME Juin 2015

Le PAME appelle à une "mobilisation de la population pour bloquer le nouvel accord antisocial sauvage, le nouveau paquet antisocial avec lequel ils vont nous écraser."

Le même jour, les retraités organiseront une manifestation nationale à Athènes.

Le PAME note dans sa déclaration pour la manifestation que :

"La solution se trouve dans les luttes sous les drapeaux des intérêts des travailleurs, sur la base de nos droits et nos besoins et non ceux des patrons. La solution se trouve dans la confrontation dans les lieux de travail, dans la contre-attaque globale contre nos exploiteurs, qui sont les seuls à avoir profité des nouvelles mesures barbares.

Nous avons mis nos propres lignes rouges !

Nous tournons le dos à ceux qui veulent que nous félicitions le gouvernement et ses partenaires, les pom-pom girls d’une négociation qui nous mènent à la pauvreté pour les profits de quelques-uns.

Nous tournons le dos aux défenseurs de l’UE, les unions du capital et leurs serviteurs qui protestent de leur droit de continuer à vivre de la sueur des autres, de continuer à exploiter la vaste majorité des gens encore plus sauvagement.

Nous n’avons rien à faire avec eux ! Nous ne sommes pas les mêmes !

Nous ne mettons pas nos slogans et des banderoles sous de faux drapeaux. Nous n’avons pas les mêmes intérêts, les mêmes besoins, les mêmes angoisses et difficultés que nos exploiteurs.

Vous êtes soit avec les monopoles soit avec les besoins de la population ! Il n’y a pas d’autre moyen ! Notre voie est celle de la lutte, de la rupture avec l’UE et la voie des monopoles.

Pas de soutien au nouveau mémorandum quelque soit le nom qu’ils lui donnent !

Aucune acceptation de la barbare et anti-populaire U.E.!

Le 11 Juin plus de 700 organisations de travailleurs et des peuples ont donné une réponse forte dans 60 villes grecques.

Ce mardi, la voix des travailleurs, des retraités, des jeunes, des femmes sera de nouveau entendue .

Nos luttes ne sont pas un jeu dans la concurrence des monopoles, les propositions et la ligne politique de l’UE, du FMI, de la BCE, de la Russie et la Chine. Les gens n’ont aucun intérêt dans le choix de la corde que ces forces utiliseront pour les pendre, leurs intérêts est de mettre en question la puissance de ces forces.

L’UE "de la voie à sens unique" a été démontré comme désastreuse et dommageable pour les intérêts des travailleurs.

Tout le monde doit rejoindre les luttes !

Les travailleurs, les chômeurs, les jeunes.
N’acceptent pas :
- Les nouvelles et les anciennes lois de sécurité anti-sociale.
- Les attaques incessantes sur le revenu des personnes, sur les salaires et pensions.
- Les nouveaux impôts et taxes.

Nos vies ne peuvent supporter d’autres mesures. Nos besoins ne peuvent pas attendre. Nous demandons, ici et maintenant, dans l’opposition à l’intimidation et de chantage :
- Les augmentations de salaires, les pensions et les avantages.
- Récupération de toutes les pertes.
- Restauration des conventions collectives de travail.
- Abolition des lois anti-ouvrières.
- La protection réelle de al chômeurs.

Nous organisons notre réponse !

Nous rassemblons nos forces !

Nous renforçons nos syndicats dans chaque secteur. Nous répondons en militant ! Nous brisons le climat de peur, le chantage et les menaces des patrons, du gouvernement, de l’UE-FMI-BCE.

Seules notre force et notre fermeté peuvent abolir les lois anti-sociales, les mémorandums et les patrons ! "

Voir en ligne : en anglais sur le site du *KKE

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).