Ouaouh ! Le non au référendum en Alsace ! Nous sommes tous des Alsaciens !

, par  Mireille Popelin , popularité : 7%

C’était une menace contre l’unicité de la loi, l’indivisibilité de la nation, c’était la préfiguration de l’Europe des régions.

L’intégration de cette portion de notre territoire, ses choix économiques et sociaux eussent été contraints par ses puissants voisins, Allemagne mais aussi Amérique, et par la domination absolue des classes déjà dominantes de l’intérieur.

La concurrence des régions

La concurrence entre les régions aurait entraîné un démantèlement encore plus rapide des droits du travail et des droits sociaux. Avec plus d’impossibilité pour les travailleurs de lutter contre ces attaques !

La démocratie a besoin d’un territoire unique

La démocratie a besoin d’un territoire unique, indivisible, avec une même loi pour tous, une souveraineté du peuple indivisible. Souveraineté territoriale et non identitaire.

Les Alsaciens ont infligé un coup au patronat et aux partisans du fédéralisme européen. Noël Mamère (ce matin 8 avril 2013 sur France inter) s’en désole et pense que les Alsaciens n’ont pas compris les avantages (?) de ce modèle de région. Il est bête, le peuple, c’est bien connu... Ce modèle, c’est l’Europe des régions, le rêve du Reich. Rêve de certains hommes politiques allemands qui l’expriment en privé : "Obtenir par l’Europe ce que nous n’avons pas réussi à obtenir par la guerre".

Il faut continuer ce combat des Alsaciens pour retrouver notre souveraineté populaire, monétaire et nationale.

Et avec cette souveraineté nationale retrouvée, en profiter pour appliquer nos lois laïques en Alsace aussi !

Carcan de l’Europe mais aussi carcan du Front national

Il ne faut pas se laisser paralyser par les accusations (Noël Mamère ce matin) : "La victoire a été obtenue par le Front de gauche et le Front national".

Nous avons des arguments pour remettre le Front national à sa place : c’est un parti antisémite, raciste, il a collaboré avec les nazis pendant la 2ème guerre mondiale, colonialiste et raciste (c’est pourquoi il veut "alléger" les programmes d’histoire, pas trop d’histoire de la 2ème guerre mondiale et pas trop d’histoire de la guerre d’Algérie !

Il faut donc lui rappeler ses "casseroles", condamnations de ses élus frontistes, corruption etc.

Nous, parti communiste, pouvons être fiers de notre passé !

Nous devons rappeler notre passé, nous, nous avons été des résistants au nazisme, et anticolonialistes !

Les Alsaciens nous ont montré le chemin. Ils nous ont redonné de l’espoir ! Si un référendum sur l’Europe avait lieu maintenant, c’est le NON qui l’emporterait !

Alors, poursuivons la lutte !

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).