Les trois petits cochons

, par  Amande Lacan , popularité : 7%

Connaissez-vous l’histoire des 3 petits cochons ? Je vous raconte ma version...

La fée "la gauche" avait trois petits : Pierre, Arnaud et Jean-Luc.

Ne réussissant plus à les rassembler, elle leur demande un jour de partir et de se construire chacun sa propre maison.

Jean Luc se promène et rencontre un fermier qui fauche son champ, un peu feignant, il se dit qu’un peu de foin fera l’affaire. Voilà qu’il demande à Clémentine de construire la maison.

La maison à l’air bien jolie.

Arnaud quand à lui, plus fort que son frère va voir le bucheron dans la forêt et lui négocie quelques bûches qu’il confie à Benoît.
La maison semble solide.

Et Pierre le plus intelligent de tous :-\ fait appel à ses camarades pour construire une maison en briques.
Au début tout semble aller bien, mais ensuite ça se gâte : les feignants veulent du foin, les costauds tapent sur la tête des intelligents et les intelligents semblent avoir bu trop d’alcool de bois !
La maison est bancale mais construite ! Elle accueille intellos, les savants... mais pas trop les ouvriers !

Un jour, la louve Marine sort de son bois.

Elle va voir Jean-Luc, elle frappe à la porte et d’une voix mielleuse lui dit :
"C’est ta maman, laisse moi entrer".
"Non ! Non ! Par le poil de mon menton !"
"Alors je vais souffler et ta maison s’envolera".
Marine gonfle ses joues et souffle, la maison de paille s’effondre.

Jean-Luc qui aime tant les roses se réfugie chez Arnaud.

Marine qui est fhaine leur dit après avoir frappé à la porte et s’être léché les babines goulûment :
"C’est votre maman, laissez moi entrer".
"Non ! Non ! Par le poil de notre menton !"
"Alors je vais souffler et votre maison s’envolera."
Marine gonfle ses joues et souffle, la maison de bois s’effondre.

Tous penauds, Jean-Luc et Arnaud se réfugient dans la chouette maison rouge de Pierre.

Marine est en colère, elle enfile sa chemise noire et va les voir !
"C’est votre maman, laissez moi entrer".
"Non ! Non ! Par le poil de notre menton !"
"Alors je vais souffler et votre maison s’envolera."
Marine gonfle ses joues et souffle, la maison reste debout.

C’est la crise comment faire pour les bouffer ?

Elle grimpe sur le toit pour passer par la cheminée mais les cocos malins ont préparé le feu et un grand chaudron d’eau dans la cheminée.
Et Marine tombe dedans et meurt sur le champ !

Moralité les copains : construisons une maison solide !

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).