Je me demande… quel est celui ou celle…

, par  Danielle Bleitrach , popularité : 2%

Je me demande quel est le débile profond qui a donné l’accord du PCF pour la manif de récupération des bobos sociaux-démocrates atlantistes. C’est ce qu’annonce Libération, l’accord du PCF à cette opération, avec des personnalités aussi crédibles en matière de lutte anti-terroriste que Bernard Henry Levy… Celui qui crée des rebelles avec de la graine à bourreaux… Celui qui ose défiler pour demander aux musulmans qu’il fassent amende honorable et disent que ses protégés égorgeurs n’ont rien à voir avec eux… Que la fine fleur du gratin de la social-démocratie atlantiste ait lancé cette mascarade c’est dans leurs mœurs habituelles… Ils créent les fascistes, leur donnent de la force pour mieux feindre de les combattre et faire porter sur les victimes, les couches populaires, le poids de leur manœuvres politiciennes… Ainsi fut fait par Mitterrand avec le Front national pour diviser la droite et on créa en même temps "Touche pas à mon pote".

Cette divine stratégie a été appliquée à l’échelle internationale par leurs copains d’outre atlantique. Cela donna des massacres en Algérie qui coûtèrent la vie à 125.000 personnes au moins… Alors parce qu’aujourd’hui leurs petits amis d’Al Qaida assassinent un Français – selon les mœurs ignobles de leurs alliés saoudiens, la décapitation – et envoient sur les réseaux sociaux l’image de leurs exploits habituels, et ce juste au moment où Hollande doit justifier de faire entrer notre pays en guerre au côtés d’Obama… Il faut ameuter la population française sur le danger islamiste. On fait d’une pierre deux coups : on découvre un ennemi intérieur et on gonfle madame Le Pen pour rendre plus confortable le report du second tour… Et on apparaît aux yeux de l’innocent du coin comme un rempart…

JPEG - 45.4 ko

Que la mairie de paris et ses bobos soient prêts à n’importe quelle parodie d’antifascisme au moment même où le malheur s’abat sur toute la méditerranée et qu’elle apporte sa contribution et celle de son journal de couche, Libération, à la stratégie atlantiste d’Obama passe encore, mais qu’il se trouve à la direction du PCF un imbécile, cul et chemise avec de tels hypocrites dangereux… Trop c’est trop… J’ai dit ma crainte devant la boutade "lutte prioritaire contre le terrorisme" et bien le résultat ne s’est pas fait attendre… On apprend que le PCF participait officiellement à cette pitrerie…

Le PCF a renoncé à être une avant-garde, mais fallait-il que sa direction soit désormais à l’arrière garde des restes du mitterrandisme en train de manœuvrer sur les Champs Élysées… Il y a un côté Shaddock dans cette absence de politique… plus bête que méchant, mais qui comme par hasard, renforce les méchants…

Danielle Bleitrach

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).