Délégation de la Charente-Maritime : illégitime !

, popularité : 1%

Notre camarade Jean-Louis Rolland nous fait parvenir cette adresse aux congressistes des communistes de Charente-Maritime !

La Commission Nationale des Conflits s’est réunie dans l’urgence mercredi 31
janvier pour examiner la demande d’annulation des élections de direction et de
délégués formulée par 71 des 124 présents au congrès de la section de La Rochelle et par 17 des 32 présents à celui de Rochefort.

Dans son avis et après avoir regretté que la direction fédérale ne se soit pas donné l’ensemble des moyens pour que les assemblées de section et les décisions prises, permettent la tenue des congrès dans les meilleures conditions, la commission indique que la vérification de l’ensemble des documents ne peut être réalisée dans un délai aussi court et que le travail de recherche et de transparence en cours sera poursuivi par la prochaine commission nationale.

Ceci signifie donc clairement que le congrès départemental de Charente-
Maritime n’a eu aucune légitimité. La section de La Rochelle avait 47 délégués pour le congrès départemental (sur un total de 119 délégués sur le département). Comment admettre qu’il n’y ait eu aucun délégué de cette section de la liste alternative alors que ceux qui la soutenaient étaient majoritaires lors du congrès de section ? C’est le point auquel la commission des conflits aurait dû répondre.

Nous voulons dans ce 36ème congrès mettre la démocratie au cœur de notre
projet. Nous réclamons pour chacune des élections la proportionnelle intégrale et dans notre département, on en est loin !

La commission indique d’autre part avoir repéré dans ce qui nous oppose des
affrontements de pouvoir et des procédures pour le conquérir.
Permettez-nous de nous inscrire en faux contre cette affirmation. Notre
opposition à la direction fédérale sortante s’est au cours des années amplifiée pour toucher aujourd’hui environ la moitié des communistes cotisants de ce département.

Elle rassemble ces camarades sur au moins trois points principaux :

- Premier point : la démocratie dans notre fédération. Les camarades en désaccord avec la fédération sont privés de tout moyen d’expression. Le journal « Les Nouvelles » ne présente que le point de vue des responsables fédéraux et il n’a été pendant la préparation du congrès qu’un outil de propagande grossière.

- Deuxième point : la ligne politique de notre parti. Opposés d’abord frontalement puis plus insidieusement au Front de Gauche, nos dirigeants fédéraux privilégient l’alliance systématique avec le parti socialiste. A quand un véritable débat en Charente-Maritime sur la politique de notre parti ?

- Troisième point : Rien n’est organisé, structuré pour favoriser l’activité militante des camarades. Est-il normal que pendant la campagne présidentielle nous ayons dû nous procurer du matériel auprès de camarades des fédérations voisines ?

En conclusion, nous estimons que plusieurs congrès de section et donc le congrès départemental se sont déroulés dans des conditions qui violent nos statuts.

La délégation de Charente-Maritime au congrès national du Parti Communiste
Français ne peut donc valablement et légitimement représenter l’ensemble des
communistes du département.

Liste pour le Renouveau démocratique en Charente-Maritime.

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).