De quoi les manifestations intégristes sont-elles le symptôme ? Par Dragan Mirianovic, sur le site du PRCF, Initiative communiste

, par  auteurs à lire , popularité : 1%

Une provocation a été montée de toute pièce par un citoyen étasunien d’extrême-droite, qui a déjà fait de la prison pour escroquerie, sous la forme d’un film d’une islamophobie grossière dont les acteurs n’étaient pas informés.

Ce film a été utilisé et traduit en arabe par une télévision intégriste égyptienne pour enflammer quelques milliers de ses partisans et les jeter dans la rue pour protester contre ce film qui circulait sur Youtube. Ensuite, la mèche allumée, les impérialistes et les intégristes pouvaient se réjouir : les médias aux ordres pouvaient illustrer la “guerre de civilisations”.

Les intégristes ne sont donc pas, contrairement à ce que certains musulmans de bonne foi peuvent croire, des ennemis de l’impérialisme américain. Ils en sont les meilleurs alliés.

Pourquoi ?

Parce que les intégristes sont réactionnaires, obscurantistes et non pas progressistes et révolutionnaires. Nous parlons non seulement des intégristes se réclamant de l’Islam au risque de défigurer cette religion, mais des intégristes « néo-conservateurs » américains – partisans du lobby des armes, maladivement homophobes, partisans des croisades militaires à outrance, adeptes du millénarisme et dont les vues néolibérales plongent des continents entiers dans la misère et l’injustice.

Parce que les intégristes amènent les peuples dans des impasses politiques, la théocratie ne pouvant offrir la moindre issue aux peuples.

Parce que les intégristes ne combattent pas le capitalisme et donc l’impérialisme, au contraire ils combattent les communistes, les progressistes, croyants ou non croyants, les partisans de l’égalité des sexes, afin de défendre les milliardaires des pays musulmans : c’est pourquoi les oligarchies d’Arabie Saoudite ou du Qatar financent et arment les intégristes.

Parce que les dictatures réactionnaires arabes ou d’autres régions du monde ont utilisé les intégristes comme troupes de choc contre les progressistes, les communistes, les démocrates arabes ou pakistanais ou indonésiens.

Parce que les États-Unis d’Amérique ont soutenu les Ben Laden et autres “combattants de la liberté” tant qu’ils égorgeaient les Afghans progressistes ou les jeunes soldats de l’Armée soviétique. Pour faire saigner les “rouges”, puis pour déstabiliser l’Algérie indépendante, intégristes et CIA marchaient la main dans la main.

Quant au 11 septembre 2001 à qui a le crime a-t-il profité ? Aux impérialistes qui ont trouvé là un prétexte pour agresser l’Irak et l’Afghanistan, plongeant ces pays dans des guerres civiles chroniques, pour le plus grand profit du grand capital US et local.

Parce que les intégristes sont encore la force de frappe des impérialistes en Syrie, une Syrie menacée du même sort que l’Irak et que la Libye. S’appuyant sur le légitime mécontentement des masses contre des régimes brutaux et corrompus, les impérialistes introduisent, via leurs alliés locaux comme l’Arabie Saoudite et le Qatar, une fausse alternative qui ne remet pas en cause leurs intérêts : les intégristes.

Voilà de quoi les manifestations très minoritaires qui se déroulent dans certains pays arabes et en France sont le symptôme, sans oublier la volonté de lutte de ces peuples contre des impérialistes qui sont, alliés aux pétro-potentats locaux, les responsables de la misère et des guerres dans ces région du monde.

Face aux frères ennemis de la croisade et du djihad (avec à l’arrière-plan les projets bellicistes des intégristes et aventuristes qui dirigent actuellement Israël) la bonne réponse n’est évidemment pas de répondre à la provocation par la provocation, comme le fait la rédaction de Charlie Hebdo en toute irresponsabilité. Bien entendu, tout journaliste et tout dessinateur a le droit d’écrire ce que bon lui semble en vertu d’une liberté d’expression – et même d’un droit au « blasphème » que garantit par nature la laïcité des Etats séparés des religions. Mais la contrepartie est que les rédactions concernées n’ont pas le droit de pousser des cris d’orfraie quand les courants idéologiques ridiculisées ripostent – pourvu que ce soit dans le cadre du débat démocratique.

La vraie réponse de fond au jeu mortel des Croisés occidentaux et de leurs frères ennemis djihadistes, c’est, en France, en Europe et dans le monde entier, de développer le combat de classe anticapitaliste, antifasciste, laïque et anti-impérialiste en unissant les exploités et les démocrates croyants et non-croyants.

Dans l’immédiat, retrouvons-nous ensemble à la manifestation du 30 septembre contre le TSCG, contre l’euro, l’UE et la mondialisation capitaliste, pour la République une, laïque, sociale, souveraine et indivisible !

Article publié par Dragan Mirianovic, le 20 septembre 2012

Sur Initiative communiste, le site du PRCF

Sites favoris Tous les sites

2 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).