A propos du Congrès de la CES à Athènes Communiqué de presse du député européen du KKE G.Toussas

, par  auteurs à lire , popularité : 2%

Du 16 au 19 mai 2011, la Confédération européenne des syndicats (CES) se tient à Athènes et les représentants de l’ « aristocratie ouvrière » ont invité le groupe parlementaire GUE (Gauche unitaire européenne) à participer.

Pour cette raison, nous tenons à vous informer de la position de la délégation du Parti communiste grec au Parlement européen sur cette question :

Notre position en tant qu’élus du groupe GUE est, non seulement de ne pas participer au congrès, mais de dénoncer cette organisation comme opposée aux travailleurs, comme une force syndicale qui représente et sert les intérêts du grand capital.

Voilà la réalité qui se fait jour à la lumière de questions spécifiques :

Premièrement, la CES soutient l’Union européenne, union impérialiste transnationale qui représente les intérêts des monopoles. En outre, elle soutient la restructuration capitaliste et les changements réactionnaires qui remettent en cause des droits fondamentaux, le droit du travail et le droit à la sécurité sociale, sapent les Conventions collectives et diminuent le prix de la force de travail. La misère qui règne partout dans les usines, les commerces et généralement sur les lieux de travail porte le cachet de la CES, de la majorité de la Confédération générale des travailleurs grecs (GSEE), du syndicalisme patronal et gouvernemental.

Deuxièmement, la CES a soutenu le Traité de Maastricht, la Stratégie de Lisbonne et le fond du « Pacte pour l’euro » pour répondre aux besoins du capitalisme – en tant que système d’exploitation – et d’augmenter la compétitivité et la profitabilité du grand capital, afin que les travailleurs paient pour la crise capitaliste et ses conséquences.

Troisièmement, la CES cultive le « consensus social », la « collaboration de classe », afin de désarmer le mouvement syndical.

Quatrièmement, la CES soutient l’OTAN, les interventions et les guerres impérialistes contre les peuples.

Pour ces raisons – qui montrent que cette organisation représente les intérêts des monopoles et va à l’encontre de ceux des travailleurs et des peuples – nous la dénonçons et nous appelons les autres députés européens à faire de même et à ne pas participer à cette conférence.

Georgios Toussas, le 11 mai 2011

Sites favoris Tous les sites

2 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

Annonces

  • (2002) Lenin (requiem), texte de B. Brecht, musique de H. Eisler

    Un film
    Sur une musique de Hans Eisler, le requiem Lenin, écrit sur commande du PCUS pour le 20ème anniversaire de la mort de Illytch, mais jamais joué en URSS... avec un texte de Bertold Brecht, et des images d’hier et aujourd’hui de ces luttes de classes qui font l’histoire encore et toujours...

  • (2009) Déclaration de Malakoff

    Le 21 mars 2009, 155 militants, de 29 départements réunis à Malakoff signataires du texte alternatif du 34ème congrès « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ». lire la déclaration complète et les signataires

  • (2011) Communistes de cœur, de raison et de combat !

    La déclaration complète

    Les résultats de la consultation des 16, 17 et 18 juin sont maintenant connus. Les enjeux sont importants et il nous faut donc les examiner pour en tirer les enseignements qui nous seront utiles pour l’avenir.

    Un peu plus d’un tiers des adhérents a participé à cette consultation, soit une participation en hausse par rapport aux précédents votes, dans un contexte de baisse des cotisants.
    ... lire la suite

  • (2016) 37eme congrès du PCF

    Texte nr 3, Unir les communistes, le défi renouvelé du PCF et son résumé.

    Signé par 626 communistes de 66 départements, dont 15 départements avec plus de 10 signataires, présenté au 37eme congrès du PCF comme base de discussion. Il a obtenu 3.755 voix à la consultation interne pour le choix de la base commune (sur 24.376 exprimés).